| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Le pain dur - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Le pain dur
Publié par mafalda le 13-10-2017 14:03:20 ( 26 lectures ) Articles du même auteur



Cadence infecte
Mortelle avancée
Se faire broyer
Contre les vitres du métro
Foutu tempo
De rails et de pas
De vies qui volent en éclat
Personnes immatures et cruelles
S'en vont péter les plombs
Aux coins des ruelles
A aller en remplir les hôpitaux
Les prisons
Et les cimetières
Puis on sabre le champagne
Au nouvel an
Le bedon bien portant
A en vomir ses tripes
Pour le reste du temps
Se casser les dents
Sur du pain dur
Ah! bon sang! que la vie est dure!...

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 13-10-2017 17:18  Mis à jour: 15-10-2017 08:08
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1332
 Re: Le pain dur
La difficulté du quotidien avec la dichotomie, voir la cyclothymie, des êtres humains que nous sommes , se caractérise par ces actes contraires à nos pensées récentes et en fonction de l’instant vécu.

Les hommes ne sont que des hommes : versatiles, changeant, pavés de bonnes intentions et dans l’instant qui suit de parfaits salauds.

’Faiblesse et malheur, voilà toute l'histoire des hommes; soyons indulgents, les êtres les plus parfaits ne sont pas exempts de faute’’, avançait le philosophe Pierre Simon Baillance

Nous sommes, hélas tous fait de ce même bois !!!!

J’aime mafalda ton regard sur cet état de fait et ton poème le narre fort bien

Amitiés

Titi.
mafalda
Posté le: 15-10-2017 00:07  Mis à jour: 15-10-2017 00:07
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 818
 Re: Le pain dur
Titi, tu sais que tu es talentueux!?
Tant par tes textes que par tes commentaires.
Merci pour ça.

Bien amicalement,
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...