| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> En finir avec ma douleur - Poèmes - Textes
Poèmes : En finir avec ma douleur
Publié par randa le 03-11-2017 22:58:26 ( 34 lectures ) Articles du même auteur




Quand l’envie d’en finir me submerge
Tout devient noir et triste
Nulle ne peut me redonner foi
Même pas ma foi

Pardonnez moi mon Dieu pour ce mal être
Qui me pare des fois sans que je ne me rende compte
Il m’habite et me malmène
Il me tourmente et m’emmène
Dans un délire désagréable voire irréel

Je ne peux décrie mon mal être
Ma souffrance, mon chagrin
Ma tristesse, mon désarroi
Ma peur et ma haine

Tout m’épuise
A commencer de qui je suis et qui je deviens
En passant par ceux que j’aime
Par ma maladie et mon emprisonnement
De la société et ses jugements
De la famille et son absence
Des amis et leurs turbulences

Je deviens hyper sensible
Hyper dans tout
Dans mon amour et dans ma haine
Tout me dérange, je broie du noir
Tout m’énerve, je sens que je perce le désespoir

Que je parte serait une aubaine
La délivrance je l’atteindrais
Le bonheur je le vivrais
Et la paix me reviendrait

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
mafalda
Posté le: 04-11-2017 05:47  Mis à jour: 04-11-2017 05:47
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 833
 Re: En finir avec ma douleur
Bonjour, est-ce du vécu?
On traverse tous de tels moments.
Ton texte est bien écrit.
Bien à toi,

Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 04-11-2017 10:32  Mis à jour: 04-11-2017 10:32
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1802
 Re: En finir avec ma douleur
Bonjour Randa,

Soyez la bienvenue parmi nous. Tout comme notre amie Mafalda, j'ai beaucoup aimé votre poème.
Il est bien écrit mais surtout il est porteur de beaucoup d'émotions sincères qui touchent énormément.
Et puis, nous pouvons aussi nous y retrouver. C'est aussi cela qui en fait sa valeur.

Me permettez vous juste une remarque de musicien qui aime, les soupirs, les pointés, les silences, il manque la ponctuation qui permettrait de rester silencieux sur une émotion, puis de rebondir sur le soupir d'un point ou d'un point virgule. Votre poème gagnerait en valeur.
Ne voyez là qu'un conseil bienveillant et amical de quelqu'un qui souhaite vraiment vous lire à nouveau.

Je vous renouvelle la bienvenue en attendant que notre muse Loriane ne le fasse.

Je vous souhaite un magnifique week end.

Bien à vous.

Jacques

Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 05-11-2017 22:43  Mis à jour: 05-11-2017 22:45
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8919
 Re: En finir avec ma douleur
Cette souffrance humaine qui bien souvent nous atteint tous est bien décrite, tu nous transmets bien sa puissance et son intrusion dans tout notre être.
Citation :
Il m’habite et me malmène
Il me tourmente et m’emmène
Dans un délire désagréable voire irréel

Il y a un rythme, une musique lancinante dans cette description qui traduit bien cette invasion nocive, qui tourne et nous étouffe comme un boa constrictor.
Cette souffrance humaine et l'écriture son les deux versants de notre humanité, un nous atteint et nous éteint et l'autre nous soulage et nous guérit.
Belle lecture, continue.
Merci
LM

Je te souhaite la bienvenue parmi nous et une longue route sur L'ORée des rêves.
Tu peux aller te présenter sur le forum "qui je suis"
Tu trouveras le règlement du site dans la section "L'ORée des rêves" que se trouve dans la barre de navigation, avec les forums, les ateliers, les concours et défis. ...
Pour une aide technique tu trouveras des explications et des réponses dans "aides techniques" dans la section "ateliers"
Visite, découvre et si tu as un problème demande de l'aide sur la box ou par MP, ta messagerie privée, dans le menu utilisateur à droite.
Merci pour ta participation.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...