| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Un coeur meurtri - Poèmes - Textes
Poèmes : Un coeur meurtri
Publié par mamilou le 02-12-2017 17:00:00 ( 31 lectures ) Articles du même auteur



Un cœur meurtri

Cela fait longtemps que je n’ai pas éprouvé
Le besoin de mettre mon ressentit sur papier
Des sentiments que je croyais déjà estompés
Et qui ressurgissent sans que l’on puisse y remédier

La vie, peut être bien cruelle parfois
En nous lançant des pics tellement bien acérés
A l’endroit précis, vulnérable, un cœur déjà touché
Pour nous mettre dans un très grand désarroi

Il y a des moments, des événements, des fêtes bien précises
Où tout ce que l’on croyait enfoui très loin, alors sans emprise
Ressurgit dans un éclair qui vous fait le temps d’un court instant
Vaciller de tout votre être, perdre un peu le contrôle de votre discernement

On a beau dire que le temps qui passe ferme vos blessures
Il y en a pourtant de celles qui pour longtemps perdurent
Celles qui comme pour moi touchent le cœur d’une maman
Par le rejet abject de sa propre chair, de son propre enfant

Peut-il exister sur terre une seule raison, des discordes valables ?
Qui font se croiser mère-fille dans une rue comme des inconnues
Ne doit-on pas avoir pour faire cela un cœur de pierre qui jette son venin à nu?
STOP ....elle est finie, encore cette année, la fête, mais n’est ce pas regrettable?

Je voudrais pourtant terminer sur une note plus réjouissante
Ne pas rester sur une déchirure, un échec, une déception cuisante
Me réjouir de l’attachement, de la présence précieuse de mes deux autres enfants
Qui eux ont pensé à me dire encore cette année « JOYEUX NOEL maman «

Voilà qui est réconfortant et qui me permet pour un temps d’oublier
Le chapeau « de la mauvaise mère » que l’on essaye de me faire porter

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
34 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 34

Plus ...