| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Voeux pieux au Pére Noêl..... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Voeux pieux au Pére Noêl.....
Publié par Titi le 24-12-2017 03:59:42 ( 48 lectures ) Articles du même auteur



Dis-moi Père Noël, puisqu’approche l’instant
Ou aidé de tes rênes tu vas de par le monde
Distribuer tes présents, en cette ère qui gronde
Exauce ces souhaits …..Mais est-il encore temps ???

Ainsi, puisque chacun, comme il est rapporté
Te dit logé là haut, tout proche de l’éden
Sans doute croises-tu, nombre de gens que j’aime,
Dont le départ indu, des Dieux me font douter.

En dépit de ces doutes, en vue d’un blanc nuage,
Si tu perçois un ange, au sourie enchanteur
Parti, un sombre soir d’octobre, par erreur,
Couvre là d‘un amour, à hauteur de ma rage.

A tous ces Dieux pour qui, des esprits dérangés,
Assassinent en leurs noms, de pauvres innocents,
Procurent leur ces livres saints, qui soi-disant,
Nous parleraient d’amour, pour qu’ils soient corrigés

A nos hommes d’état, dont la bonne parole,
Qu’ils octroient, sans compter, en piètre bavardage,
Donne leur ce conseil fourni par cet adage :
Dans les belles paroles, le cœur n’a pas de rôle.

Aux nantis de tous poils, bien replets, fort pansus
Dont les parts du gâteau suscitent la colère,
Des gens de peu, nombreux, en constante galère,
Offre-leur ’’ les mystères de Paris’’ d’Eugène Sue.

Au monde d’aujourd’hui qui se déchire et tremble
Pour le nom d’un prophète, une teinte de peau,
Un simple territoire ou planter un drapeau,
Apporte la raison, pour un vrai vivre ensemble.

Enfin au nom de ceux, du Français amoureux,
De l’indicible prose et la belle écriture,
Je demande en cadeau, que l’on mette en pâture
Ces anglicismes fats, usés des vaniteux.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 30-12-2017 10:52  Mis à jour: 30-12-2017 10:52
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1882
 Re: Voeux pieux au Pére Noêl.....
Cher Serge,

Comme je suis heureux de te retrouver au travers de ce poème que tu nous proposes en cette fin d'année.

Je trouve qu'en toutes ses strophes, il exprime ton tout, tout ton être.
Il y a de la lucidité, de l'émotion, de la rage, du désespoir mais aussi de l'espérance. J'imagine derrière tes mots toutes les joies, les peines, les souffrances qui ont été les tiennes.
Je vois aussi ce texte comme une thérapeutique de l'âme.
Je désire te suivre avec humilité dans tes pas.

Ton poème me fait l'effet d'une boisson fraîche un jour de grande chaleur. Le bien être qu'il procure est indicible.

Mille mercis mon ami.
Porte toi bien et prend bien soin de toi.

Je te souhaite une belle et heureuse nouvelle année 2018 au milieu de celles et de ceux qui te sont chers.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Auteur Commentaire en débat
Donaldo75
Posté le: 30-12-2017 12:59  Mis à jour: 30-12-2017 12:59
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 1053
 Re: Voeux pieux au Pére Noêl.....
Salut Serge,

Cela faisait longtemps que tu ne nous avais servi un poème engagé, dénonciateur.
Et ça fait du bien, merde !
Utilisons Noël, sa camaraderie de pacotille et ses dindes au marron pour faire passer des messages plus acides.

Bravo !

Bonne année 2018.

Donald
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
25 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 25

Plus ...