| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Sic Transit…. - Poèmes - Textes
Poèmes : Sic Transit….
Publié par jgiorgetti le 18-01-2018 00:50:00 ( 139 lectures ) Articles du même auteur



Le teuf-teuf du moteur faisait couiner la barque
Qui vibrait en cadence au rythme d’un Séga(1).
Les odeurs de mazout qui suintait en flaques
Se mêlaient au fumet d’un bon vieux romazava(2).

Accroupis en tailleur, les coudes aux genoux,
A chacun sa cuillère, sur le feu les deux plats,
Matelots d’un matin ou pécheurs Vezo(3)
Partageaient la pitance en frères de combats.

A la poupe ; le pilote écopait en raclant
A la noix de coco le fond de cale en bois
Tenant de son orteil la barre du safran.

La journée sera longue et ils n’auront pas froid
La pêche donnera pour nourrir les enfants.
Ainsi coule le temps; un jour s’arrêtera.










(1) Danse populaire malgache et réunionnaise proche de la biguine Antillaise.
(2) Plat traditionnel malgache. Sorte de daube de bœuf rehaussée par des herbes fortes « bred mafany ». Se mange avec du riz.
(3) Tribu de pêcheurs nomade sud de Madagascar. Se prononce « vézou ».

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 18-01-2018 10:50  Mis à jour: 18-01-2018 10:50
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1400
 Re: Sic Transit….
Merci jgiorgetti pour cette délicate immersion en cette ile ou hélas la pauvreté liée, entre autre, à une démographie galopante et au déséquilibre écologique (par la grâce de la bêtise des hommes !!) laisse présager un avenir incertain pour la population malgache.

Ton poème nous laisse emporter dans ce territoire de façon poétique et fort bien imagée tout en nous laissant entrevoir les difficultés d’un présent et d’un devenir problématique pour ces populations qui jusqu’à ce jour, perpétuent des méthodes ancestrales pour se nourrir.

Mais après ……………c'est à dire demain ?????

Amitiés
jgiorgetti
Posté le: 22-01-2018 13:51  Mis à jour: 22-01-2018 13:51
Régulier
Inscrit le: 29-03-2017
De: CORTE
Contributions: 66
 Re: Sic Transit….
Merci Titi pour ton commentaire fort avisé.
Avant tout il s'agit d'une évocation d'un instant d'enfance.
Les odeurs de mazout et de cuisine aux saveurs d'épices et d'herbes endémiques remontent souvent à ma mémoire.
Voir ses hommes et ses femmes n'avoir pour seule vaisselle qu'une cuillère et qui mangent en la plongeant dans le plat chacun leur tour contraste avec nos vies actuelles individualistes.

C'est vrai que l'avenir de cette ile est incertain malgré ses nombreuses ressources. Elle dispose cependant de tout ce qu'il faut pour se redresser il suffirait que les dirigeants cessent de s'en mettre plein les poches et utilisent à meilleur escient les aides internationales et les ressources locales.
C'est un crève-cœur pour moi qui y suit né et y ai vécu 20 ans.

Vaste sujet que la misère de l'Afrique et les moyens de l'endiguer....
Amitiés,
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...