| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Il vaut mieux en rire - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Il vaut mieux en rire
Publié par Istenozot le 14-02-2018 22:55:09 ( 166 lectures ) Articles du même auteur



Ce poème est ma réponse au défi de la semaine :

http://www.loree-des-reves.com/module ... hp?topic_id=5017&forum=21

Un tourangeau que je compte parmi mes amis
Ambitionne avec l’énergie d’une fourmi
De vous convaincre que je veux vous éloigner
Du bonheur que je désire vous enseigner.

Mais je vous l’assure, le bonheur est dans le rire
Et rien ne devrait vous empêcher d’y souscrire,
Pas même la mort qui se fera oublier
Dans un humour que l’on voudra tant publier.

Le chantre de Touraine nous le dit lui-même,
Et il ose l’affirmer en temps de carême,
De mourir, il vaut en rire que d’en pleurer,
Empêchant ainsi la mort de nous apeurer.

Faut-il que je vous le chante avec ma voix basse
Avant que tous les maux de la terre ne m’embrassent ?
Oh ! Quoi qu’il advienne tout au long de la vie
Courrons après tous les plaisirs avec envie.

Et si d’aventure se présentait un mal,
Le Bacchus de Tours vous le dirait lui-même,
De belles espérances, recevez le baptême,
Penser à de beaux voyages et faites vos malles.

Et si la mort veut vous mettre la main dessus
Vous pourrez lui dire avec un air confus,
Ecoute moi bien : je vais me faire la malle,
Et vraiment loin de moi, je veux que tu t’installes !

Ne me serais-je pas écarté du défi
Tout autant que le héraut de l’Orée, Titi.
Ce n’est assurément pas si grave, mes ami(e)s,
Car en ces mots j’ai bien vécu et beaucoup ri.

Jacques Hosotte

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 15-02-2018 14:40  Mis à jour: 15-02-2018 14:40
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1401
 Re: Il vaut mieux en rire
Mon cher Isté quel Bonheur justement, ce retour sur ce sujet fait comme il se doit et comme toujours avec le Barde Bourguignon, avec talent, tendresse, humour et plus encore beaucoup de gentillesse !!!!


J’ai pour ma part, dérogé du sujet, ayant beaucoup de difficulté à parler du bonheur m’attachant plus aisément à le vivre et à le partager avec tous ceux que j’aime, et je pense que c’est aussi le lot de chacun
.
Ce que l’on nomme élégamment ‘’les blessures de la vie’’ sont pourtant trop souvent venues taillader notre espace de bonheur, mais la tâche de chacun n’est-elle pas de passer outre, sans jamais, jamais oublier, et de mordre de nouveau dans cette tranche d’existence, jusqu’à ce que mort s’en suive !!!!

Pour prolonger cette idée, je ne m’interdis pas de répondre de nouveau à ton défi, en respectant mes dires, à savoir…………. sortir très légèrement et à nouveau du sujet !!

Amitiés Jacques.

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: Il vaut mieux en rire Istenozot 15-02-2018 19:53

Auteur Commentaire en débat
saida
Posté le: 27-02-2018 18:54  Mis à jour: 27-02-2018 18:54
Aspirant
Inscrit le: 06-02-2018
De:
Contributions: 27
 Re: Il vaut mieux en rire
Oui, bien chanté ! La vie se résume dans une panoplie de stations, dont il faut faciliter le passage surtout pour les plus affligeantes si on veut ressentir que la mort n'est finalement rien, et qu'elle n'est une étape, voilà mon modeste avis :)

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: Il vaut mieux en rire Istenozot 17-03-2018 16:38
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...