| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Le savoir vivre............ le pouvoir dire - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Le savoir vivre............ le pouvoir dire
Publié par Titi le 14-03-2018 20:18:45 ( 445 lectures ) Articles du même auteur



Il est d’excellent ton de maitriser la langue
De manier le français avec facilité
De dire je vous prie ou lieu de : « tu déranges »,
Ou souhaiter lun Bon jour à son enn’mi juré

Fatigué et fort las de toutes convenances
Ne pourrez t-on un jour, un jour de l’existence
Dire M.... à sa voisine quand elle reproche au chat
De miauler quelquefois, elle préfère qu’il aboie ??

Nous pourrions susurrer à l’aimable pandore
Qui vous dresse procès pour excès de vitesse
« Si à plus de 120 mon tacot roule encore,
je voulais le changer, finalement rien ne presse »

Lancer à la caissière qui dans l’hyper marché
Encaisse votre cheque et oublie le merci
En mâchant son chewin-gum, : « Je vous en prie souriez,
Les muscles du visage peuvent travailler aussi »

Et à nos politiques qui réclament nos voix
Avançant : « le pays est au bord du ravin,
Dès lors, votez pour moi et faisons un grand pas »
Dire: « passez devant et montrez le chemin »

Et à la gargotière qui réclame son dû
Avançant que sans sou, de verre je n’aurai pas
Avouer « Si je n’ai pas le vin du fond du fut,
Je boirais l’eau d’ici, pas celle de l’au-delà»

Avouer sans vergogne, à l’épouse en colère
Quand du bistro, je rentre ému, et un peu tard
« euh,euh, Ché-ché-chérie tu parles d’une affaire
Notre amour est plus fort qu’un verre de pinard »

Répondre à la Faucheuse qui veut nous faire fuir
Ce monde ou tant de choses à terminer, nous restent
« Il faut partir à point, rien ne sert de mourir
J’attends encore un peu, pour le parcours funeste »

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...