| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> les pauvres - Poèmes - Textes
Poèmes : les pauvres
Publié par hawaly le 05-04-2018 15:30:03 ( 22 lectures ) Articles du même auteur



Misérable,il fut ce peuple victime de l'oubli de dieu
Condamnés,ils rêvent la bonté des cieux
Racornis dans leur turne,ils sont la proie du froid,
Ils se frottent et accouchent un sourire qui parfois
Demeure orgueilleux.Fanfaronnant avec leurs haillons
Dénudés d'opulence,ils se consolent par les chants des grillons
Dans leur vicissitude,les miséreux vivent avec aisance
Dépouillés de sous, leurs amours demeurent leurs abondances
Pauvre est paix et foi,Pauvre est union et courage
S'aiment et s'aident prolixement,il n'hésitent guère au partage
Pauvre en livre et logis,mais ces gens sont propriétaire de cœur en or
Pauvre n'est pas il,et préfère demeurer une famille.Un fort.
Ces misérables dolents,au visage froissé,seraient la race pure
Patients dans leur dérisoire,pauvres se confient à l'azur

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
hawaly
Posté le: 05-04-2018 16:25  Mis à jour: 05-04-2018 16:25
Débutant
Inscrit le: 05-04-2018
De: sénégal
Contributions: 2
 Re: les pauvres
je suis une débutante et je serais ravis d'avoir vos appréciations ou critiques.MERCI.
Loriane
Posté le: 05-04-2018 22:38  Mis à jour: 05-04-2018 22:38
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8950
 Re: les pauvres
C'est un texte si humain, empreint de beaucoup d'émotion et de compassion.
On sent le partage et la lecture nous touche.
La richesse du coeur est la seule vraie.
Il y a dans le texte quelques erreurs de français ou des maladresses qui malgré tout laissent passer le message.
Voici en majuscules les mots ou expressions à revoir :
suggestions :
Misérable, () il fut ce peuple victime de l'oubli Citation :
de dieu
(d'un dieu)
Condamnés,() ils rêvent À la bonté des cieux
Racornis dans leur turne, () ils sont la proie du froid,
Ils se frottent et accouchent D'un sourire qui parfois
DemeureNT orgueilleux. FanfaronnantS avec leurs haillons
Dénudés(DÉMUNIS, SANS ..;) d'opulence,ils se consolent AVEC les chants des grillons
Dans leur vicissitude, () les miséreux vivent POURTANT avec aisance
Dépouillés de MONNAIE, leurs amours demeurent leurs abondances
LE Pauvre est paix et foi, LE Pauvre est union et courage
S'aiment et s'aident prolixement, () ils n'hésitent guère au partage
Pauvre en livre et logis, () mais ces gens sont propriétaire de cœur en or
LE Pauvre n'est pas SEUL, et préfère demeurer une famille. Un fort.
Ces misérables dolents au visage froissé, seraientCitation :
la race pure
EXPRESSION QUI RAPPELLE DE MAUVAIS SOUVENIRS, LA RACE PURE ? C'ÉTAIT LA RACE ARYENNE AFFIRMAIENT LES NAZIS.
Patients dans leur dérisoire, () Citation :
LES pauvres se confient à l'azur
ÇA C'EST BIEN JOLI.
Attention aux évocations religieuses qui ne sont pas acceptées sur L'ORée.

Pour la ponctuation, la règle de typographie veut que tu laisses une espace après le point, la virgule, le double point ....

Pour corriger il faut cliquer sur "éditer" et re "publier" après correction.

Je te souhaite la bienvenue parmi nous et une longue route sur L'ORée des rêves.
Tu peux aller te présenter sur le forum "qui je suis"
Tu trouveras le règlement du site dans la section "L'ORée des rêves" que se trouve dans la barre de navigation, avec les forums, les ateliers, les concours et défis. ...
Pour une aide technique tu trouveras des explications et des réponses dans "aides techniques" dans la section "ateliers"
Visite, découvre et si tu as un problème demande de l'aide sur la box ou par MP, ta messagerie privée, dans le menu utilisateur à droite.
Merci pour ta participation.
LM
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...