| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> « Un matin en sa campagne » - Poèmes - Textes
Poèmes : « Un matin en sa campagne »
Publié par Johan le 14-04-2018 20:12:16 ( 83 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes



« Un matin en sa campagne »

Il aimait tant ces petits matins radieux,
Où, en appuyant l'épaule contre le mur,
Dans la lumière passant de l'embrasure,
Il buvait son café à toutes petites gorgées.

Son dos, réchauffé par l'air ouateux
De l'intérieur de la maison endormie,
Il respirait l'odeur d'un pain gouteux,
Que le feu de l'âtre grillait doucement.

Du pas de cette porte au seuil de pierre,
Il pouvait contempler le pinson effronté,
Picorer sans gêne les miettes nourricières,
Secouées de la nappe au dernier souper.

Devant lui s'étalaient les prairies verdoyantes
Descendant en douce pente jusqu'à la rivière,
Où poussaient de grandes herbes ondoyantes
Sous l'effet de la respiration d'une bise légère.

Il aimait ce jour qui débutait dans la tiédeur
D'un soleil naissant qui demandait avec pudeur
Aux fleurs sauvages, déjà, d'ouvrir leur joli cœur
Aux bigarrés papillons changés en fieffés maraudeurs.

Johan (JR.).

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Johan
Posté le: 15-04-2018 12:00  Mis à jour: 15-04-2018 12:00
Accro
Inscrit le: 05-03-2018
De: 18290 France
Contributions: 188
 Re: « Un matin en sa campagne »
Bonjour Hélène !

Merci pour votre lecture.

Vous avez donc ainsi perçut l’un des quatre lieux qui consruisent mon univers d’écriture !
Amicalement !
Johan (JR.).
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
33 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 33

Plus ...