| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Les Anges déchus - Poèmes - Textes
Poèmes : Les Anges déchus
Publié par Basile le 14-05-2018 19:06:44 ( 44 lectures ) Articles du même auteur



Les anges déchus,


Petites silhouettes de la rue
Le paradis leur demeure interdit
Au royaume de ces anges déchus
Il faut survivre pour gagner sa vie.

Jusqu'à l'errance l'enfer de la rue
Ils sont vendeurs de ballons ou de fruits
Images d'un bonheur qu'ils n'ont pas eu
Fuyant leurs tristes conditions de vie .

Détresse et peurs sont leur pain quotidien
Ces jeunes anges déchus et martyrs
N'ont qu'une existence sans lendemain
Ils ne peuvent croire en leur avenir.

Captifs de l'imperceptible danger
L'enfer de la rue et de l'errance
Ils fuient les massacres autorisés
De cette jeunesse délinquance.

La nuit, les défenses en alerte
Ils restent oubliés des trottoirs
Ils y promènent leur silhouette
A la recherche du moindre mouroir.

Pays des paradis artificiels
La rue est leur domaine, leur maison.
Dans cette société industrielle
Ils dorment dans les gares, les stations.

Ils savent tous que leur vie ne vaut rien
Bien encore moins aujourd'hui qu'hier
Ils essaient de la vivre au quotidien
Comme dans un terrible fait divers.

Petits êtres démunis, aux aguets
Ils ont leur famille imaginaire
Pour se prémunir de tous les dangers
Ils sont l'image de la misère.

Terribles présences de sang, de chairs
Dans la ville de tant de menaces
Survivants en marge et solitaires
Proies des mafias et de la police.

Futures victimes de la drogue
En sursis même dès leur naissance
Ils survivent au fond de la vague
Sur l'autel de notre complaisance.


Basile Béranger Chaleil


Samedi 26 Octobre 1991.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Vanlynn12
Posté le: 18-05-2018 05:11  Mis à jour: 18-05-2018 05:11
Débutant
Inscrit le: 30-04-2018
De: Canada
Contributions: 13
 Re: Les Anges déchus
Bravo!
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
18 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 18

Plus ...