| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Le passé revient - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Le passé revient
Publié par modepoete le 15-05-2018 21:16:13 ( 69 lectures ) Articles du même auteur



[imgwidth=300]https://i62.servimg.com/u/f62/17/77/98/61/2018-080.jpg[/img]

Le passé revient


Tu voudrais que ma jeunesse encore soit
Pareille a ces hier où je dévorai routes du monde
Toujours prêt au grand départ pour la ronde
Main dans la main afin de revenir sous notre toit

Nous partagions le dur labeur des champs
Les vignobles ne nous saoulaient jamais
Des heures et des heures à ne pas rêvasser
Quand le paysan ne nous laissait indifférent

Pour sûr nous n’amassions pas mouse
Mais le petit bonheur était là présent
Quand nos yeux resquillaient quelques instants
Pour nous offrir flot de passion en nos sentiments
Avant de ranger esseulement dans sa housse

Lorsque se venaient les derniers jours d’été
Nous fulminions contre le temps malvenu
De nous voir quitter à n’être jamais repu
Cette douce saison qui nous permettait amitié

Fardé par le ciselage du coquet soleil
A notre retour des vendanges, nos amis
Nous extirpaient nouvelles des plages jolies
N’avaient-ils conscience de notre faim de merveilles

C’était cet hier qu’un cœur ne peut oublier
Il laisse défiler rayonnant ces séducteurs rivages
Quand assis dans le silence je rapine images
Afin de me délecter yeux fermés, ces bonheur thésaurisés
ƒC


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...