| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> La traversée, - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : La traversée,
Publié par Ermite le 29-10-2018 07:26:38 ( 24 lectures ) Articles du même auteur



Sur la route de mon village,
Il y a des jours, il y a des jours
Où l'on voit des animaux à pelage,
La traverser et faire demi-tour.

Ils ont l'air si peu sauvage,
Qu'ils s'approchent sans détour
Et l'on n'entend pas leur passage,
Avec leurs pattes de velours.

Sur la route que je partage,
Ils y courent, ils y courent,
Les animaux si peu sages,
Qu'ils y restent pour toujours

Et dans les voitures-carnages,
Les voyageurs du jour
Laissent au bord des herbages,
Les chats morts sur leur parcours.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Gilbert
Posté le: 29-10-2018 12:16  Mis à jour: 29-10-2018 12:16
Aspirant
Inscrit le: 16-01-2018
De:
Contributions: 34
 Re: La traversée,
Bonjour Ermite.

Ce texte m'émeut vraiment car, il y a moins d'un mois, en allant randonner avec mon épouse vers le col de la république, à une trentaine de bornes de chez nous, nous avons trouvé une petite minette 3 couleurs paralysée de l'arrière train après sans doute un choc avec une voiture ou "balancée" d'une voiture. C'était un dimanche en plus ! Coup de bol, le véto de garde en Loire sud etait le nôtre (merci téléphone portable !!). Donc retour sans rando. Bien prise en main et bien soignée, aujourd'hui il lui reste une boiterie mais elle vit et elle est heureuse.
Comme quoi, de temps en temps, ça se passe mieux
saida
Posté le: 30-10-2018 14:54  Mis à jour: 30-10-2018 14:54
Aspirant
Inscrit le: 06-02-2018
De:
Contributions: 26
 Re: La traversée,
Nous sommes entrains de vivre les temps à l'envers, non seulement à cause des"voitures carnages" comme vous le dites si bien dans votre poèmes mais encore à cause des injustices qui règne sur notre terre.
J'ai des pigeons à la terrasse qui ont perdu leur sens de l'orientation, ils commencent à leur cous dans tous les sens,( individuellement sans penser à former un couple) sans nul doute à cause des chaimtrails qui "chavauchent" l'azur nuit et jour
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
37 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 37

Plus ...