Femmes de mineurs .

Date 18-04-2019 22:50:00 | Catégorie : Poèmes


Léon Léon... Léon
Ce matin la je venais de fermer la porte...
Sur ma vie sans le savoir
Tu allais t'en allé pour toujours
Tu me disais souvent si je ne rentre pas
Prends soin de mes enfants chers épouse
Car déjà tu savais ! Tu le sentais
Tu sais, ils sont devenus grands
Ils ont tes yeux et ton sourire

Léon Léon... Léon
Toi mon homme celui que j'ai aimé
Tu venais de me dire au revoir
Tu es parti sur ta mobylette pour la fosse
Je pensais à toi et j'avais peur moi aussi
Je ne montrais rien
Quand je préparais le souper
Je le faisais pour mon roi
Mais ce jour c'était la dernière fois

Léon Léon... Léon
La mine t'a emporté sur son sillage
Le dernier mot est resté gravé à tout jamais
Dans mon cœur... cette pierre (Je t'aime à ce soir ma chérie)
Et moi je t'ai attendu et j'attends encore
J'attends ce moment pour te rejoindre
Car je suis fatiguée, c'est si long et tu me manques
Léon, quand la porte s'ouvre je sens ta présence et je sais que tu viens de rentrer .

Une pensée à toutes les veuves des mines a leur mari parti ...
et aussi a toute ces femmes qui jours âpres jours vivaient dans la peur qu'il ne rentre jamais .

Le mineur . La mine . Le grisou . Fosse Ledoux - Puits n°1

De Daniel . M




Cet article provient de L'ORée des Rêves votre site pour lire écrire publier poèmes nouvelles en ligne
http://www.loree-des-reves.com

L'url pour cet article est :
http://www.loree-des-reves.com/modules/xnews/article.php?storyid=10237