| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi thème d'écriture du 9 décembre [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Défi thème d'écriture du 9 décembre
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 25685
Hors Ligne
Bonjour à tous,

Les fêtes de fin d'année approchent à grands pas.

Pour les défis de ce mois de décembre, je vous propose de s'inspirer de cette ambiance.

Cette semaine, racontez-moi "Le jour où j'ai découvert que le Père Noël n'existait pas".


Désolée pour ceux qui y croyaient encore ...

A vos plumes !

J'ai hâte de vous lire.

Amitiés

Couscous

Posté le : 07/12/2013 09:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 13926
Hors Ligne
Je suis super déçue ,tu casses mon rêve !

Posté le : 07/12/2013 09:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Régulier
Inscrit:
22/11/2013 07:55
Messages: 62
Niveau : 6; EXP : 75
HP : 0 / 143
MP : 20 / 3144
Hors Ligne
Ce thème me donne pas mal d'inspiration, je vais essayer de participer :)

Posté le : 07/12/2013 11:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 25685
Hors Ligne
Oh Arielle, je suis désolée. Le Père Noël est comme le prince charmant, un beau mythe qui dfait rêver ...

Isabelle, je suis heureuse de tant d'enthousiame. A bientôt alors !

Merci les filles.

Couscous

Posté le : 07/12/2013 13:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 13926
Hors Ligne
"Le jour où j'ai découvert que le Père Noël n'existait pas".


J’ai 4 ans. J’adore cette période de l’année, les magasins ont installé les décorations de Noël dans les vitrines. Il fait nuit de bonne heure alors les rues s’illuminent de mille feux.
Le sapin artificiel est installé dans la salle à manger/salon, j’ai aidé ma mère à le décorer, il est magnifique, il est de toutes les couleurs.

C’est les vacances, mon amie Chantal est venue passer l’après-midi à la maison. Sa mère travaille, alors elle reste toute seule chez elle. Elle est grande, elle a six ans. C’est tout de même un peu triste de ne pas avoir sa maman, c’est une drôle de femme, elle laisse sa petite fille toute seule.
- C’est bientôt Noël, qu’est-ce que tu as commandé au père Noël ?
Chantal ne répond pas.
- Tu as écrit ta lettre ?

Mon amie me regarde d’un air désolé.

- Mes parents m’offrent un landau avec une poupée.
- Tes parents t’offrent aussi un cadeau ?
Chantal est embarrassée.
- Je vais te dire quelque chose mais tu ne dois pas le répéter. Ta mère ne veut pas que je te le dise.
C’est bizarre, Chantal et ma mère partagent des secrets ! C’est ma maman à moi, qu’est-ce que c’est que cette histoire ?
- C’est quoi ton secret ?
Chantal hésite :
- Non je ne peux pas te le dire, je vais me faire gronder.
C’en est trop, je veux savoir. Qu’est-ce que c’est que toutes ces cachoteries ? Je suis jalouse que Chantal et ma mère parlent derrière mon dos !
- Le père Noël n’existe pas, ce sont les parents qui achètent les cadeaux.
C’est impossible, ma mère ne peut pas me mentir.
- Pourquoi est-ce qu’ils feraient ça ? Ça n’a pas de sens !
- Ils font ça pour nous faire plaisir.

Pour nous faire plaisir ?!? On me dit tout le temps de ne pas mentir, et là, ma mère qui est parfaite, me ment, et pour me faire plaisir en plus !

- Ca n’est pas vrai ce que tu dis, il passe chez mes tantes, elles m’envoient des colis avec les cadeaux qu’il a déposé chez elles !

Elle raconte n’importe quoi cette Chantal ! Pourtant elle est tellement sérieuse que ma confiance est ébranlée.

- Ce sont elles qui t’achètent les cadeaux.
C’en est trop ! Je cours voir ma mère. Je suis rouge de colère.
- Chantal m’a dit que le père Noël n’existait pas, tu m’as menti !

Mon amie se tient derrière moi, elle se cache un peu derrière la porte.

Ma mère aussi rougit de colère.

- Tu lui as dit ! je t’avais dit de te taire ! Elle est trop petite pour savoir ça, elle n’a que 4 ans ! Rentre chez toi maintenant, tu n’es pas gentille.
Je suis révoltée ! Ma mère est une menteuse et elle se fâche contre Chantal qui, elle au moins, ne me prend pas pour une idiote !
Chantal rentre chez elle dépitée.
Je ne parle plus à ma mère, elle ne m’a pas fait confiance. Quand je pense à toutes les fois où j’ai parlé du Père Noël ! Ils devaient bien rigoler tous ces adultes autour de moi !
Pourquoi est-ce que les adultes font ça ? Pourquoi prendre les enfants pour des imbéciles ? J’ai déjà remarqué qu’on me disait :
-Tu comprendras plus tard.
-Tu sauras ça quand tu seras plus grande.
Je veux savoir les choses maintenant ! Si je ne comprends pas, on verra bien. Je vais à l’école, je ne suis plus chez les petits et on me traite comme si j’étais un bébé !
Ma mère a l’air vraiment désolée :
-Je suis fâchée contre Chantal, je ne comprends pas pourquoi elle a dit ça, il existe le père Noël, puisqu’il passe tous les ans et qu’il t’apporte des cadeaux.
Je n’en crois pas mes oreilles ! Elle continue à me mentir ! Pourquoi est-ce que ma copine m’aurait raconté des histoires ?
-Elle est jalouse c’est tout ! On en parle partout du père Noël, à la télévision, dans les livres…
Ma mère remet le doute dans mon esprit. J’aimerais bien qu’il existe, il a l’air gentil. Je sais que les pères Noël des magasins sont faux, il y en a à tous les coins de rue ! Mais je pensais que le vrai descendait du ciel le 25 Décembre.
Je vais mener mon enquête. Dès le lendemain, j’entends ma mère parler avec son amie Pierrette qui vient prendre le café tous les matins.
-Chantal lui a dit que le père Noël n’existait pas, la petite machine, elle aurait pu se taire, ils sont tellement mignons quand ils y croient !
-Janine voyons, elle l’aurait su un jour ! C’est fait. Mais il ne faut pas qu’elle le dise à sa sœur !
-Tu as raison ! Elle n’a qu’un an mais elle comprend tout !
On conspire derrière mon dos ! On parle de moi et de mon ignorance ! J’avais raison, on se moque de moi, on me prend pour une petite, on m’assimile à ces moutards qui ont la morve au nez !
Quelques jours plus tard, je vais chez ma cousine Nelly qui a 9 ans. Elle est vraiment grande et je peux lui faire confiance.
-Je sais que le Père Noël n’existe pas.
- Si il existe.
Ah non ! Elle ne va pas s’y mettre aussi !
-Non je sais qu’il n’existe pas, Chantal me l’a dit. Je ne suis plus un bébé maintenant, tu sais !
Nelly me regarde incrédule,
-Ben non il n’existe pas. Mais ils sont gentils nos parents, ils nous achètent des cadeaux.
Je n’avais pas pensé à ça. C’est vrai qu’ils sont gentils. Et mes tantes, et les amis de mes parents ! En tous cas maintenant j’ai la preuve qu’on m’a bien raconté des histoires.

En rentrant à la maison je suis fière de dire à ma mère que Nelly m’a confirmé que le gros bonhomme rouge était bien une histoire à dormir debout.
Ma mère est découragée :
-Elles ont raison, le père Noël n’existe pas, mais il ne faut pas le dire à ta petite sœur, c’est une belle histoire que les parents racontent à leurs enfants. Ça fait partie de la fête. Si tu lui dis, je serai très fâchée !
Et voilà ! On veut que je devienne complice de leur mensonge ! Je dis oui à ma mère, mais mes yeux lui montrent que je ne laisserai pas ma petite sœur se faire prendre pour une imbécile. Je vais me charger de son éducation, je lui dirai tout ce que je sais, puisqu’on ne peut pas compter sur les grands.
Après cette révélation, quand Noël arrive, rien n’est plus pareil. Je pars me coucher en sachant que mes parents vont déposer les cadeaux au pied du sapin. Où les cachent-ils ? L’appartement n’est pas très grand. Quand les déposent-ils ? Je ne les entends pas se lever très tôt. J’essaie de les surprendre mais ça ne marche pas.
Un jour, j’ai 9 ans, ma mère me dit,
-Ta sœur est couchée, tu vas m’aider à mettre les cadeaux autour du sapin.

La magie est vraiment finie, il n’y a plus de mystère. J’ai essayé de dire à ma sœur que le père Noël n’existait pas mais elle ne m’a pas cru. Je suis triste.

Quand ma fille est née, je me suis posé la question :

-Vais-je lui faire croire au Père Noël ?
Moi aussi, je lui ai raconté la merveilleuse histoire.
A l’âge de 4 ans, son amie Marie-Sophie a vendu la mèche. Ma petite puce est arrivée dans le salon, rouge de colère, les poings sur la taille :
-Marie-Sophie m’a dit que le père Noël n’existait pas, tu m’as menti !

FB arielleffe

Posté le : 07/12/2013 16:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 13926
Hors Ligne
le prince charmant doit exister mais comme celle qui l'a trouvé le séquestre, je suis mal partie !

Posté le : 07/12/2013 16:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 25685
Hors Ligne
Oh, quelle déception de découvrir que les adultes sont des menteurs ! La petite Chantal, elle en fait découvrir des choses à sa petite copine.
C'est écrit avec toute l'innoncence d'un enfant de cet âge.
Trop minouche.

Merci Arielleffe.

PS : le prince charmant est en fait dans ma cuisine mais ne le dis à personne ..

Posté le : 07/12/2013 19:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Plume de Bronze
Inscrit:
11/03/2012 19:42
De DreamHouse
Messages: 35
Niveau : 4; EXP : 68
HP : 0 / 92
MP : 11 / 2467
Hors Ligne
Couscous, si tu n'en veux plus, tu voudrais bien me le prêter ? Il me manque, celui-là, et c'est frustrant de voir sa tête partout sur les paquets de gâteaux.
Et en contrepartie, je garde le secret :)

--------------------------------------------------------------------------------------------------

– Tu crois encore au Père Noël ?
– Bien sûr que non, c'est pour les petits !
Emily roucoule, le poing sur la bouche. Sima a un petit sourire, une petite moue conspiratrice. Les parents prennent le café de seize heures dans la cuisine, ils rient fort, et dehors la neige bat les murs des maisons.
– Eh ben Audette, elle y croit toujours !
Sima prend un air choqué, puis moqueur, à l'image de son amie de cinq ans.
– C'est vrai ? J'ai entendu sa maman dire à la mienne qu'elle savait, maintenant.
– Non, elle ne sait pas, elle ne veut pas me croire quand je le lui dis. Parce que, elle est persuadée qu'elle a été prise en photographie avec le vrai Père Noël. Tu as vu la photographie ?
– Sur sa table de nuit, une fois.
– Eh ben elle ne veut pas croire que c'est un imposteur, elle pense que c'est le vrai.
Maman pousse doucement la porte de la salle de jeux, un sourire amusé accroché au visage.
– Désolée de vous interrompre, mes petites chéries, mais ta maman est là, Emi.
– Oh... Je peux rester encore cinq minutes ?
Maman sourit toujours, et elle leur laisse croire qu'en insistant encore un tout petit peu, ce sera gagné.
– S'il te plaaaaaaît !
– Bon, cinq minutes. Mais pas une de plus !

En voyant la voiture disparaître dans la neige, une drôle de sensation chatouille le ventre de la petite Sima.
– Maman, pourquoi est-ce qu'il faut mentir ?
Interloquée, Maman se penche sur elle. Le bébé s'est endormi, et papa est au travail, elle est toute à Sima et ses questions.
– Parfois, c'est plus simple que d'expliquer quelque chose de compliqué. Tu comprends ?
– Non.
– Viens ici.
Elle la prend sur ses genoux, les rapproche du feu, et la fillette se blottit contre son large buste.
– Si on disait la vérité... Les gens voudraient comprendre... Les scientifiques chercheraient, et ils trouveraient des explications qui tueraient la magie. Cela pourrait se solder par des émeutes et de la violence, parce que les Hommes, quand ils ont peur, sont dangereux.
– Mais pourquoi est-ce qu'ils auraient peur ? Je n'ai pas peur moi, et je n'ai que cinq ans. Et demi.
Elle ébouriffe les boucles de sa fille, puis, pensive, se perd dans la contemplation des bûches crépitantes.
– Parce que bien souvent, les adultes sont beaucoup moins sages et compréhensifs que les petits enfants, Sima.

Ce soir, c'est Noël. Les cadeaux que Maman et Papa ont déposés sous le sapin restent inaccessibles jusqu'à demain matin. Les cousins, qui sont arrivés hier, pensent que c'est monsieur Noël qui les a déposés. Sima sait, elle, qu'il ne l'a pas fait.
Bien au chaud dans son lit, elle ressent une présence autre que celle du bébé dans la chambre.
Cela la fait sourire. Elle sent plus qu'elle voit la silhouette se pencher sur elle. Chaleureuse, bienfaisante. Tout à coup, son cœur bat plus vite. Un sourire étire inexplicablement ses lèvres, un frisson d'émerveillement la secoue, alors que la magie passe, que tous les petits chagrins s'effacent. À pas feutrés, l'ombre se glisse au-dessus du berceau. Le bébé a un éclat de rire prompt.
Un sourire jusqu'aux oreilles, Sima ferme les paupières. Il n'apporte peut-être pas les jouets sous le sapin, non, mais son cadeau à lui est bien mieux, se dit-elle.

Posté le : 07/12/2013 20:51
_________________
"Quelle est la différence entre un corbeau et un bureau ?"
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 25685
Hors Ligne
Un beau texte sur Noël qui perd de sa magie et en retrouve un peu malgré tout. C'est tout en finesse, en douceur. J'ai apprécié et te remercie pour cette belle participation Shoupi.

A bientôt !

Couscous

Posté le : 08/12/2013 06:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi thème d'écriture du 9 décembre
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1587
Niveau : 33; EXP : 78
HP : 163 / 819
MP : 529 / 19055
Hors Ligne
Souffrant de forts maux digestifs
Sans raison et sans vrai motif
J’allais voir un toubib chinois
Dénommée No et pékinois

Le pensant venir d’une autre ère
On le surnommait No le père
Soignant avec des décoctions
Toutes de sa fabrication

Que singulier, il désignait
Par les lettres de l’alphabet
Pour le foie il prônait la B
Décoction pour désengorger

Les céphalées c’était la O
Potion guérissant le cerveau
La L me donnât pour mes maux
Qui devaient traiter mes boyaux

Mais rien n’y fit pas de miracle
Car mes douleurs étaient intactes

Depuis je ne crois plus du tout
Aux remèdes de ces gourous
Ni aux potions, pas même à celle
Celle nommée par le père No : L

Désolé Couscous, pour ce mauvais jeu de mots sur le bonhomme en rouge.................

Posté le : 08/12/2013 07:31
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
52 Personne(s) en ligne (28 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 51

Sansonnet, Plus ...