| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Le Monde d'aujourd'hui - Poèmes - Textes
Poèmes : Le Monde d'aujourd'hui
Publié par Anonymes le 18-01-2021 11:40:00 ( 162 lectures ) Articles du même auteur



LE MONDE D’AUJOURD’HUI

Le monde s’empire autour de nous
On ne se réveille que sur du mal
Le dos cassé, on se met à genoux
Ne pouvant résister aux coups fatals
Du sort impuni

Les catastrophes se nouent, se renouent,
Nous balancent dans l’Abîme abyssal
Proies aux carnivores tels des gnous
Dans les horribles jungles tropicales
De l’Amazonie

Rien des grands malheurs ne nous impressionne.
L’œil s’y accommode et s’anesthésie.
On est insensible, on déraisonne.
Nos religions ne sont plus qu’hérésie
Et de grands blasphèmes

Notre vie, grande scène bouffonne.
Nos actes, nos gestes, sont des lazzis.
L’asile psychiatrique couronne
Nos beaux exploits, nos schizophasies
Et notre système.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Anonymes
Posté le: 18-01-2021 12:39  Mis à jour: 18-01-2021 12:39
 Re: Le Monde d'aujourd'hui
Poème inspiré de ces époques qui vont à la dérive.
Loriane
Posté le: 18-01-2021 13:33  Mis à jour: 18-01-2021 13:33
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9276
 Re: Le Monde d'aujourd'hui
Ton regard est quelque peu négatif, il est vrai que maintenant, au contraire du passé, nous avons des nouvelles venues du monde entier. Notre monde est en mutation, ce qui explique des désordres inévitables, mais il n'est pas pire que les millénaires précédents qui n'étaient que invasions, guerres et destructions.

Citation :
Le monde s'empire

Le verre empirer est un verbe transitif, c'est à dire qu'il introduit un complément direct ou indirect.
ex : l'état, les violences, la complexité(COD) .... du monde empire
éviter la forme pronominale.

Citation :
Et notre système.

Tu veux dire schizophrénies ? car la schizophasie, elle, est juste un trouble du langage, conséquence de la manie ou de la schizophrénie.
Merci
LM

Je te souhaite la bienvenue parmi nous et une longue route sur L'ORée des rêves.
Tu peux aller te présenter sur le forum "qui je suis"
Tu trouveras le règlement du site dans la section "L'ORée des rêves" que se trouve dans la barre de navigation, avec les forums, les ateliers, les concours et défis. ...
Pour une aide technique tu trouveras des explications et des réponses dans "aides techniques" dans la section "ateliers"
Visite, découvre et si tu as un problème demande de l'aide sur la box ou par MP, ta messagerie privée, dans le menu utilisateur à droite.
Merci pour ta participation.
Anonymes
Posté le: 18-01-2021 16:38  Mis à jour: 19-01-2021 10:54
 Re: Le Monde d'aujourd'hui
Le verbe s'empirer en tant que verbe pronominal existe. Le lien suivant en fait témoin.
https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/s-empirer/


Vous avez raison, chaque époque a ses problèmes, mais ceux d’aujourd’hui déclenchés par le covid19 prêchent une guerre de toxicité préparée dans les laboratoires, impossible à gérer. Le guerre n’est plus armes et munitions, c’est une guerre chimique de décadence et de faillite de moral, de foi et de principes. L’homme n’est plus qu’une bête féroce qui cherche à dévorer.

Merci pour votre remarque concernant la schizophasie, elle, est juste un trouble du langage, conséquence de la manie ou de la schizophrénie. C'est cette dernière qui est visée dans le poème. L'image poétique est empruntée à la métonymie : figure de style qui, dans la langue ou son usage, utilise un mot pour signifier une idée distincte mais qui lui est associée. L'association d'idées sous-entendue est souvent naturelle (partie/tout, contenant/contenu, cause/effet…), parfois symbolique (ex. couronne/royauté) ou encore logique : l’artiste pour l’œuvre, la ville pour ses habitants, le lieu pour l’institution qui y est installée...

Merci pour l'aide technique présentée par le site, j'en profiterai sûrement.

Je me présenterai sur le forum "Qui je suis" dans les plus brefs délais.
Loriane
Posté le: 19-01-2021 10:54  Mis à jour: 19-01-2021 10:54
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9276
 Re: Le Monde d'aujourd'hui
Je ne prends pas mes références littéraires ou grammaticales sur l'internaute mais sur des sources littéraires éprouvées : Larousse, Le robert, le Littré, le Gaffiot, universalis, Bled, Bescherelle.. .etc
Oui le verbe "s'empirer" existe bien en langage commun, tout comme "s'empifrer"" d'ailleurs mais dans ta phrase "le monde s'empire"
il est très mal employé, une situation, un état, une maladie... peuvent s'empirer mais pas le monde. C'est une erreur de syntaxe qui choque.
Quand à l'emploi de "schizophasie" il fait quelque peu affecté, quand bien même tu le justifies à l'aide de tes explications sur la métonymie, figure de style que chacun sur ce site connaît et utilise.


Sur le fond :
Pour ce qui est

"déclenchés par le covid19 prêchent une guerre de toxicité préparée dans les laboratoires"
Attention aux accusations ressortant du complotisme.
et
"c’est une guerre chimique de décadence et de faillite de moralE, de foi et de principes.. L’homme n’est plus qu’une bête féroce qui cherche à dévorer."
Là dessus, rien de nouveau, pour celui qui connaît l'histoire des humains depuis 250 000 ans, il est acquit que l'homme fût toujours un animal prédateur et destructeur. Qu'il a transformé notre planète en véritable "chambre de torture", qu'il l'a saccagé et stérilisée, à force de guerres, invasions, de tueries, de terribles et sottes religions guerrières, de violences multiples envers lui-même et son environnement.
Cet animal est maintenant en passe de s'amender, de prendre conscience de l'urgence de construire des civilisations plus paisibles et humaines. La route est longue, difficile mais va dans le sens de l'histoire : faire la paix avec nos voisins et la seule divinité : notre mère la terre.
Notre mère la terre qui nous donne une leçon et un avertissement, le covid 19, (comme le sida, Ebola, le Sras, le Mers-cov, la grippe aviaire... etc... )est une pandémie zoonose, que nous avons provoqué nous mêmes en exerçant par bêtise, par rapacité une pression croissante sur les écosystèmes naturels. Les virus, tous comme nous, sont des habitants de la planète, ils passent de l'animal à l'homme et nous infectent lorsque nous interférons et détruisons l' habitat du vivant, puis ils mutent, c'est ainsi, nier leur origine structurelle est une ignorance. Limitons nos naissances et restons à notre place.
Il n'y a dans l'univers que 2 maîtres, que 2 créateurs : la nature qui nous offre notre vie et la science qui nous permets de la comprendre.
Anonymes
Posté le: 20-01-2021 15:31  Mis à jour: 20-01-2021 15:32
 Re: Le Monde d'aujourd'hui
Eh oui, je vous donne absolument raison.
À quoi ça nous sert d'écrire des absurdités pour changer le monde?
Limitons-nous au plus important.
TomAstral
Posté le: 20-01-2021 21:53  Mis à jour: 20-01-2021 22:08
Semi pro
Inscrit le: 05-01-2021
De:
Contributions: 144
 Re: Le Monde d'aujourd'hui
Merci pour ce texte qui donne/invite à réfléchir, et merci pour cet échange.

Petite participation de ma part ^_^
Même si "Le monde s'empire " n'est pas correct, je serais tenté dans ce cas-là de l'accepter, car j'ai la sensation (purement subjective) que cela renforce l'idée que le monde est responsable de cet empirement, qu'il le génère lui-même, du fond de lui, qu'il est l'auteur volontaire et surtout actif de son autodestruction. Ce "s" apostrophe me choque beaucoup moins que d'autres genres d'erreurs/de disgressions qui nuisent clairement au message et/ou à la compréhension d'un texte.
Je dis ça et en même temps, je suis plutôt pour respecter les règles de la langue. Pour qu'une règle soit transgressée de façon pertinente, pour que cette transgression serve le message d'un texte, dans le fond et dans la forme, il faut d'abord que cette règle soit connue, comprise, maîtrisée. Connaître les règles avant d'en jouer, pour ajouter de la justesse. Mais j'imagine qu'étant proches de l'écriture, ces questions se sont déjà posées à vous.

Quand la poésie s'apostrophe... est-ce pour aller au-delà des sentiers battus ou pour s'offrir une licence poétique à peu de frais ?

Réponse (hypothétique) de la poésie :
" Malgré tout mon tact et mon doigté, je dois vous avouer que cette fois-ci, c'était juste une faute de frappe... "

^_^


Quant au reste du monde, oui, arrêtons de couper des arbres et d'empiéter sur le territoire des animaux, on se prendra moins de virus dans la mouille...

Sorry pour le commentaire s'il est un peu long. C'est parfois difficile de faire court !

Encore merci à vous. Coucou de la main et tous mes voeux pour l'année/pour tous les temps à venir.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 37

Happyday, Plus ...