| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> « Amitié » - Poèmes - Textes
Poèmes : « Amitié »
Publié par Johan le 15-03-2018 10:47:50 ( 536 lectures ) Articles du même auteur



« Amitié »

Amitié… D'abord je me suis méfié de toi !
De ta lumière qui éblouissait mes yeux blessés.
Et puis, comment te croire quand tu prétendais,
Vouloir me sortir du noir qui m'avait enveloppé ?

D'ailleurs, à bien y regarder, je n'avais guère l'envie
De replonger dans ce monde qui m'avait tant meurtrie,
J'étais bien là, à me morfondre dans cette solitude établie.
Bien loin des liens hypocrites qui avaient régi ma vie.

Je me suis doucement habituée au regard que tu posais sur moi.
Je t'ai laissé écarter les souffrances de mon cœur, pour y mettre des joies.
Je t'ai écouté louer la chaleur d'un partage, et maudire une vie sans lendemain
J'ai pris ta main tendue qui me promettait d'avancer à mes côtés sur un nouveau chemin

Il y a longtemps de cela et tu es toujours là veillant toujours sur mes pas
Te régalant du plaisir de mes bonheurs comme on hume le parfum d'une fleur.
T'attristant sur mes mélancolies que tu chasses d'un claquement de ton cœur.
Amitié pourquoi, dis-moi, me suis-je, il y a longtemps de cela, tant méfiée de toi ?

(JR.).

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 16-03-2018 09:29  Mis à jour: 16-03-2018 09:29
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1607
 Re: « Amitié »
Belle déclaration d'amour et d'amitié .

LE seul moyen d'avoir un ami est d'en être un, avance un proverbe, Sans nul doute le personnage de ton poétisme à tenu compte de cette maxime.

Merci pour ce joli message

Amitiés Titi
Donaldo75
Posté le: 16-03-2018 11:24  Mis à jour: 16-03-2018 11:24
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 1111
 Re: « Amitié »
Bonjour Johan,

Il émane une forme de tristesse de ce poème sobre, qui évite la surcharge émotionnelle. Le style de poésie est très adapté au thème, développé par vagues progressives où le lecteur peut se laisser aller.

Bravo !

Donald
Johan
Posté le: 16-03-2018 17:38  Mis à jour: 16-03-2018 17:38
Accro
Inscrit le: 05-03-2018
De: 18290 France
Contributions: 188
 Re: « Amitié »
Bonjour Titi !
Merci pour votre amicale appréciation.
Oui, je me rappelle ces paroles du poète-écrivain Ralp Waldo Emerson : « La seule manière d’avoir un ami, c’est d’en être un ».
J’ose prendre la liberté d’ajouter « on en est un, que si on en a un ».
L’Amitié entre deux êtres, la vraie, est un jardin partagé où chacun y récolte les affectes que les deux y ont planté !
Mais attention, cette Amitié-là, la vraie, est exigeante !
Elle nous rend, en tant qu’ami, responsable des attachements qu’elle engendre, chez soi et chez l’autre.
Amitiés ! Johan
Johan
Posté le: 16-03-2018 17:39  Mis à jour: 16-03-2018 17:39
Accro
Inscrit le: 05-03-2018
De: 18290 France
Contributions: 188
 Re: « Amitié »
Bonjour Donald !
Merci pour vos chaleureux encouragements !
Amicalement !
Johan
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
31 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 31

Plus ...