| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 46 »


Re: Défi du samedi 20 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Cher Serge,
Chères amies et chers amis,

Voici ma réponse au défi de notre ami Serge.
J'ai appelé ce poème : Ai-je bien fait des cauchemars ?


Il est des nuits où j’ai voulu faire des songes
En me disant à moi-même : vas-y et plonge !
De leurs bienfaits, je désirais être l’éponge,
Mais quelques malheurs m’ont poussé à ce mensonge.

Les cauchemars ont colorié tant de mes nuits.
Ils arrivaient en catimini et sans bruit.
Mes yeux ne pouvaient vraiment pas les éconduire
Et mes oreilles faisaient tout pour les séduire.

Sur mon corps affaibli et ma tête enchaînée,
Sont venus s’asseoir tant de monstres déchaînés.
Ils étaient les spectres de mon jardin souillé
Par les souffrances, devant moi, agenouillées.

Ces laiderons cruels me chantaient les ténèbres
Et m’entraînaient très loin dans des destins funèbres.
Leurs corps étaient recouverts de pointes de fer
Qui me faisaient craindre les affres de l’enfer.

J’ai pu voir aussi parfois de méchants vautours
Qui, au dessus, de mon lit dessinaient des tours.
Ils plantaient leurs doigts crochus dans ma peau séchée
Faisant de moi un être meurtris, écorché.

D’autres fois, je pensais faire des cauchemars,
Mais croyez-moi, ce n’étaient que des racontars.
Ils avaient l’efflorescence de la folie,
Et de sa grâce, mon âme était embellie.

Je finis par penser qu’ils sont un mal utile.
De mes ombres passées, ils sont la terre fertile
Sur laquelle fleurira le meilleur de moi-même,
Appelant mon esprit à un nouveau baptême.

En écrivant ces vers, j’ai sans doute été con.
Je vous ai livré des rêves aux contours abscons.
Alors réveillez-moi ! Par un heureux hasard,
Tout cela n’est peut-être qu’un grand cauchemar !

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 23/01/2018 21:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 20 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Cher Serge,

Tu as l'âme poétique et elle te pousse à l'extrémité de nous proposer un défi en vers. Ah que j'aime!

Ah que j'aime le premier quatrain de ta réponse :

"J’ai fait un cauchemar, de ces rêves angoissants
Qui vous font en sursaut, fiévreux, moite de sueur
Dans la nuit s’éveiller, votre corps frémissant
A l’idée que ce songe n’était pas un leurre. "

Et tout autant :

"Sur une page blanche, le modeste félibre
Qui, tel un artisan penché sur son ouvrage,
N’a pour seule ambition, que d’oser faire vivre
Le sens de la prose, s’en étranglait de rage."

Quel esprit pénétrant!
Sois remercié pour ce bon moment de partage. Je demeure encore impressionné par la sensation que j'ai en te lisant : ta spontanéité. J'ai la sensation que les mots viennent d'eux-mêmes. Pour ma part, les accouchements des mots peuvent se faire dans la douleur, sauf dans les moments où j'écris des haïkus.

J'hésite : vais-je parler de mes cauchemars passés ou éloigner mes cauchemars futurs en les exprimant au sein de l'Orée?
Alors l'émotion risque d'être bien présente.

Je te souhaite un magnifique dimanche.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 20/01/2018 21:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Le moustique et la mouche du coq
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Bonsoir cher Serge,

Ton message très amical me touche.
Les défis m'ont fait beaucoup de bien et il continue de m'en faire.

Comme tu le sais, ma charge de travail récente m'a un peu éloigné mais participer à nos défis est devenu une addiction.
Je m'amuse et je rie dans nos moments d'écriture. Le partage avec vous tous est un grand bonheur et je rie encore. Je vous lis, je savoure et je rie toujours.
Alors il faut perpétuer cela tant qu'on le peut.
J'en profite pour espérer que tu nous proposeras le défi de samedi prochain.

Et je suis impatient de te lire.

Porte toi bien cher Serge.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 17/01/2018 20:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Le moustique et la mouche du coq
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Chères amies et chers amis,

Voici ma réponse au défi de la semaine par notre ami et mon cher frérot Ermite.
Je l'ai tout simplement appelé "le moustique et la mouche du coq".


Dans une basse-cour fièrement agencée
Vivait un coq orgueilleux et très élancé.
Il était tout à la fois le coq de paroisse
Et de clocher, ce qui le mettait dans l’angoisse.
Cela ne l’empêchait pas d’être un peu gaulois
Et tout aussi vantard pour imposer ses lois.
Parmi ses courtisans se trouvait une mouche
Qui se livrait sur lui à bien des escarmouches.
Elle était comme un coq en pâte sur son dos
A bourdonner en permanence à tout propos.
Le coq eût été roi sur son noble fumier
Si cet insecte qui sautait du coq à l’âne,
Sur son beau séant en serviteur coutumier,
Ne l’empêchait d’abuser de son organe.

Un congénère jaloux et antipathique
Sollicita l’aide efficace d’un moustique.
Va donc le piquer pour qu’il ferme son caquet
Lui dit, avec empressement, le freluquet !
Le piqueron, au lieu de voir voler les mouches,
Qui ne désiraient pas dormir comme des souches,
S’en alla œuvrer pour ne pas manquer le coche.
Il piqua, il suça sans aucune anicroche
Le volatile hautain qui contracta la dengue.
Notre bel oiseau finit par devenir dingue.
O temps, O mœurs, on ne respecte plus les rois
Cria le coq à ses fidèles tout en émoi.
La mouche s’approcha tout près de lui et dit :
Au lieu de me traiter en animal maudit,
Tu aurais mieux fait de me garder près de toi.
Ainsi j’aurai pu combattre dans un tournoi
Cet avorton qui te livre à l’adversité.
Je ne voulais que piquer ta curiosité.

Il vaut mieux écouter une mouche voler
Qu’avec les moustiques tigres convoler.
Une fine mouche peut être une grande amie,
Un moustique, lui, est toujours un ennemi !

Bises à mon très cher frère.
Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 15/01/2018 21:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Le moustique et la mouche du coq
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Cher frérot,

Par ce défi, tu as piqué notre curiosité.
J'espère que je n'en ferai pas une allergie.
Encore que je vais devoir me faire traité pour une addiction aux mots.
C'est grave Docteur!

Très fraternellement.

Jacques

Posté le : 14/01/2018 15:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 6 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Cher Serge,

Tout comme toi, j'espère le retour de notre chère Delphine.
Vois-tu, venir ici et participer aux défis m'a tant aidé à combattre mes démons que j'ai souhaité apporter mon aide modeste à notre muse Loriane.
Vais-je avoir le courage et la ténacité de Delphine, je l'ignore et j'en doute même. Je le fais avec bonheur.
Et je te livre un scoop, en avant première. Mon frérot l'Ermite de l'Orée va nous lancer le défi de cette fin de semaine. Cela me touche beaucoup.
Accepterais tu, s'il te plait, de nous proposer le défi du 20 janvier prochain?

Je te donne raison. Abandonner quelques temps l'écriture me fait peur quand je dois reprendre la plume. Je suis saisi par le doute mais qui est vite remplacé par le seul plaisir d'écrire et de vouloir partager. Et notre langue est si belle. Jouer avec elle est toujours un enchantement.

Comme il est bon de te retrouver. Il faudra vraiment qu'un jour je passe par la Touraine et que je te rencontre. Eh, je suis un curieux et je suis tellement curieux de te rencontrer.

Porte toi bien et prend bien soin de toi.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 12/01/2018 12:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 6 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Chères amies et chers amis,

Voici ma réponse au défi de la semaine.
Je l'ai appelé "les voeux du gosier sec".


Faire des vœux à l’occasion du nouvel an
Demande à chaque fois de prendre son élan
Pour éviter de présenter des vœux banals,
Aussi vais-je choisir une voie diagonale.

Ce chemin me conduit dans les pas de Titi
Qui me sait, auprès du vin, être assujetti.
Je suis devenu depuis peu un gosier sec
Qui n’offre plus à Bacchus des salamalecs.

Il est grand temps que je revienne à la raison.
Je ne boirai jamais la première boisson,
Mais de grâce qu’on me laisse boire les autres.
Et je vous promets, je ferai des patenôtres.

Vais-je m’entendre avec vous comme larrons en foire ?
En ami, je le ferai, il faut tant me croire
Que les moments de partage avec notre plume
Installent notre intimité dans la coutume.

Des cons je ne suivrai plus toutes les envies,
Même si parfois, par elles, je suis poursuivi.
Je préférerai la voie de la bienveillance
Dont je m’écarterai bien par disconvenance.

Je crois que je vais rire de tout sans soucis
Pour que mon horizon ne soit plus obscurci.
Je m’engage à vivre ma vie dans le plaisir
Et à permettre à mes amis de s’en saisir.

Vous croyez donc que ces vœux sont si farfelus.
Avec mon for intérieur, je les ai conclus.
Alors je veux penser, sans me prendre la tête,
Qu’avec eux, chaque jour deviendra une fête.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 11/01/2018 22:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 6 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Cher Serge,

Comme je suis heureux de te lire et de retrouver ta verve!
Je ne vais pas te reprocher d'avoir un peu délaissé le site de l'Orée, moi-même, j'ai dû l'abandonner un peu pour des raisons professionnelles.
Mais le site me manque.
Je me réjouis de voir qu'il attire quelques belles plumes.

Sois remercié pour ta contribution. Mais ôte moi d'un doute cher Serge : tu es sûr que ce sont bien des voeux farfelus!

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 11/01/2018 21:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Défi du 6 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Chère amies et chers amis Loréens,

Que notre amie Delphine ne s'en offusque point, participer aux défis m'a tant apporté humainement que je me propose de reprendre modestement le flambeau des défis, dans l'attente du retour de Delphine.

En cette période de l'année où l'on se souhaite les voeux, avec de belles résolutions que l'on ne tient jamais, eh bien pour ma part je vous invite, par la voie que vous voudrez

A NOUS PROPOSER LES VOEUX LES PLUS FARFELUS.

Et que rien ne vous arrête.

Avec toute mon amitié.

Jacques

Posté le : 06/01/2018 10:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 21 Octobre
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 2046
Niveau : 37; EXP : 29
HP : 181 / 907
MP : 682 / 14270
Hors Ligne
Chère Lydia,

Sois assurée que je regrette de ne pas pouvoir être plus fidèle aux défis. Ces dernière semaines, j'ai dû gérer quelques crises au sein du groupe de santé dont j'ai la charge de la gestion de la qualité, des risques et des crises.

Cela étant, je lis ton défi avec plaisir et il m'a inspiré. J'ai voulu jouer avec quelques éléments chimiques. Sans doute suis-je un peu éloigné du sujet, mais je suis sûr que tu me le pardonneras?

J'ai appelé ma réponse : "Ma chimie à moi".

J’ai imploré souvent les dieux comme Mercure,
Qu’il imprime en mon esprit cette science d’or.
Etant de fer, je n’en devins pas le ténor.
Mon oxygène m’ouvrait à d’autres pâtures.

Ma mémoire de plomb n’avait pas fière allure,
Tentant de faire des éléments mon trésor.
Je n’arrivais pas à en faire mon décor.
Il me fallut cheminer vers d’autres dorures !

Je souffre encore de l’oubli de cette science,
Mais la chimie des mots éloigne son absence
De mon cœur, empli de la puissance de l’iode.

Et il y a plus encore, j’ai mon carbone,
La musique dont la chimie est une hormone,
Qui régule mon âme en toute période.

Bon dimanche à toutes et à tous.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 21/10/2017 21:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 46 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...