| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 ... 45 »


Défi du samedi 21 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Bonsoir à toutes et à tous,

Reprenons nos défis si vous le voulez bien.

Je reviens d'une semaine à Corrençon en Vercors.
J'ai eu le plaisir de visiter le musée des automates à Lans.

Et l'automate Salvador Dali m'a interpelé et m'a parlé de sa folie et de la mienne, à moins que cela ne soit de la votre.
De qui de lui ou de vous est le plus fou? A moins que vous ne pensiez cela d'iste?

Mais dites le moi donc en vers, en prose, ou en des mots fous!

Je vous souhaite une belle semaine.

Avec toute mon amitié!

Jacques

Posté le : 23/07 20:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défin du 17 mars 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Cher Donald,

Sois remercié pour ton sonnet qui fait sonner un nouveau mal, celui des cheveux!
Je suis allé me rassurer dans ma cave pour voir s'il y avait du mauvais vin. J'en suis sorti rasséréné. Je vais donc guérir!

Tu n'as pas à t'excuser, n'ayant pas encore moi même répondu à mon défi.
Entre les petits ennuis de santé et mon métier, j'ai un peu de peine à rattraper le temps qui court si vite.

Je te souhaite un magnifique week end.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 24/03 11:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défin du 17 mars 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Bonsoir Johan,

Sois remercié tant pour ta réponse que la célérité de celle ci.
Nous t'adoubons digne oréen de nos défis.

Diantre, Johan nous propose la thérapeutique de l'amour pour guérir les hypochondries.
Il est des amours qui nous mettent le coeur à l'envers, mais ne voilà-t-il pas que Johan veut nous le remettre à l'endroit.
Et il nous propose avec talent le traitement sous la forme du fable que j'apprécie tellement.

Johan, j'ai lu ta réponse avec bonheur.
Je crois qu'avec Johan nous avons gagné un ami et un compétiteur sérieux de nos défis. Je ne sais pas ce qu'en pensent nos fidèles des défis!

Je te souhaite un magnifique dimanche.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 17/03 21:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Défi du 17 mars 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Bonjour chères amies et chers amis,

Iste revient après quelques inquiétudes au sujet de sa santé. Non Iste n'est pas encore mourant! Allez un petit défi pour la semaine.

Je suis certain que vous avez toutes et tous une âme de docteur!
Se présente devant vous un être humain qui se trouve toutes les pathologies de la terre, même celles qui vous sont encore inconnues.
C'est grave docteur?

Eh bien faites nous donc votre diagnostic en prose, en vers, avec tous les mots qui vous semblent opportuns! Et diantre, Mila Dius, avec humour!

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 17/03 16:19

Edité par Loriane sur 22-03-2018 16:28:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 17 février 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Cher Serge,

Sois sincèrement remercié pour ton message toujours bienveillant et amical. J'aime cela et j'apprécie l'humilité qui est la notre.
Nous aimons écrire, voilà tout, et partager de simples moments épistolaires et amicaux.

Vois-tu, je ne saurais vivre aujourd'hui sans la musique et la poésie. Lorsque je chante ou que modestement j'écris un poème, j'oublie mes souffrances, mes soucis et mes problèmes de santé qui pointent leurs nez avec un peu trop d'insistance. Et je suis aussi bien entouré par ma femme, mes enfants, et mes amis d'ici et d'ailleurs.

Le lac d'Orta : j'ai écrit un poème à son sujet que j'ai publié ici, à l'Orée. Il fait partie de mes lieux privilégiés de villégiature. Le cadre est enchanteur. Lorsque j'y viens, je retrouve toujours la sérénité. C'est un peu mon paradis. Nous y sommes allés plusieurs fois, avec la Dame de mes pensées.

Comme toi, je regrette la désaffection à l'égard de nos défis mais je comprends aussi que cela puisse être vécu comme une exigence difficilement tenable sur la durée. J'ai moi-même dérogé à nos défis pendant quelques mois. Mais j'ai ressenti le besoin impérieux et très intérieur d'y revenir, et même modestement de remplacer notre amie Delphine, qui nous a tant donné.

J'ai stimulé mon frérot qui est venu deux fois ici, et je compte bien le stimuler encore. Tout comme toi, je vais réfléchir pour donner plus d'espace à nos défis, en trouvant des idées originales. Nous échangerons à ce sujet, j'en suis certain.

Ah les Pyrénées! J'y ai passé aussi quelques vacances, tant dans les Pyrénées orientales qu'occidentales. Je suis même monté sur le Mont Canigou, une nuit, pour découvrir le levée du soleil sur la Méditerranée. Ce fut grandiose. Je garde de ce moment un souvenir très ému. J'y ai rencontré l'absolu!
Je te souhaite, cher Serge, un magnifique séjour dans cette belle province française.

Porte toi bien et prend bien soin de toi.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 22/02 20:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 17 février 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Cher Serge,

J'ai beaucoup aimé la mimétique de ton poème avec la chanson de Charles Aznavour.
Et je relève toujours ta verve et ton humour.
J'ai passé un délicieux moment.

Et tu m'as inspiré comme souvent, comme toujours, maintenant.

Aussi ai-je voulu faire comme toi. Et je suis allé chercher l'inspiration dans la chanson de Julien Clerc : Elle voulait qu'on l'appelle Venise.

J'ai appelé mon modeste poème : doit-on l'appeler Venise?


Elle voulait que je l’appelle Venise
Et la voir sans eau me défrise.
Moi qui voulais jouer au gondolier
Et sûrement, ma femme, impressionner.

Et voilà que je dois ramer sans eau
Tout cela, je vous le dis, n’est pas beau.
Elle voulait que je l’appelle Venise
Quelle drôle d’idée, cette méprise.

Quelle drôle d'idée...
Quelle drôle d idée…

Je me voyais avec ma voix exquise
Charmer ma femme devenue tout éprise
Par ma fière allure de marin d’eau douce,
Et devant mes désirs lever le pouce.

Et cette ville veut s’appeler Venise,
Ce n’est pas très sérieux cette bêtise.
Je vous assure que je vais trouver mieux :
La banquise, cela sera délicieux.

Et voilà que ma femme veut me fuir
Mais très loin d’elle je vais me languir.
Elle veut aller vers des terres mystérieuses,
Et de Venise devenir oublieuse.
Intéressée par le charme italien,
A Orta, elle part y créer des liens.
J’ai le cœur très noué sous ma chemise
Sans elle, je ne peux faire qu’une crise.

Elle voulait que je l'appelle Venise.
Mes yeux, de chaudes larmes, sont trempés.
Très loin de ma femme et de son emprise,
Je désire son tendre amour diapré.

Tout incliné comme la tour de Pise
Que vaut cette ville sans ses baisers.
Elle voulait que je l’appelle Venise.
Je pars à Orta pour être apaisé.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 21/02 21:52

Edité par Istenozot sur 22-02-2018 12:15:03
Edité par Istenozot sur 22-02-2018 12:17:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Défi du 17 février 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Chères amies et amis,

Voici le sujet que je vous propose pour cette semaine. Titi me l'a inspiré.

Vous faites un voyage à Venise et votre programme avait naturellement de faire une promenade en gondole avec la personne de votre choix.
Les canaux sont vides. Que faites vous? Comment allez vous adapter votre programme pour rester dans la magie de cette ville?

Nous serions très heureux de vous lire à ce sujet.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 17/02 17:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 10 février 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Cher Serge,

Je ne résiste pas au plaisir de répondre à ton poème par un autre poème, manière de te dire combien j'ai apprécié le tien :

Je l'ai appelé : Que j’aime cette manie


Beaucoup d’entre nous cultivent des manies,
Dont celles de nous offrir des vers sans litanies.
De grâce, continuons dans cette folie,
Que vienne le bonheur ou la mélancolie
Dans les pas de nos mots, cascades si fécondes,
De nos espérances fleuries et vagabondes.

Nous y noyons nos maux et saluons la vie.
Nous jardinons la poésie avec envie,
Sans nous soucier vraiment de sa réalité.
Nous cueillons les mots de notre fragilité.
Nous voulons courir tout ou partie d’une course
Qui veut éloigner les malheurs de notre bourse.

Tel ou tel ajoute à cette douce manie
L’art de l’humour qui en devient l’épiphanie.
Il en est un, suppôt avéré de Bacchus,
Auquel, je vous l’assure, il rend des orémus,
Qui en est le preux chevalier, digne et servant.
Face à lui, nous ne sommes que des desservants !

Comme lui, nous aimons le jus de la treille
Et là, je vous l’assure, au fond d’une bouteille,
De l’humour, nous découvrons toutes les merveilles,
Auquel subitement nous tendons notre oreille.
Alors s’éloignent de nos cœurs tous les tombeaux.
Vient alors sur notre palais le vin nouveau,
Celui des vignes et des mots de notre écheveau !

Sois vraiment remercié de ce moment délicieux de poésie et d'humour.

Amitiés de Dijon.

Jacques


Posté le : 15/02 21:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 10 février 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Chères amies et chers amis,

Voici ma réponse au défi de la semaine qui est aussi une réponse à notre ami Titi :
Je l'ai appelée : Il vaut mieux en rire

Un tourangeau que je compte parmi mes amis
Ambitionne avec l’énergie d’une fourmi
De vous convaincre que je veux vous éloigner
Du bonheur que je désire vous enseigner.

Mais je vous l’assure, le bonheur est dans le rire
Et rien ne devrait vous empêcher d’y souscrire,
Pas même la mort qui se fera oublier
Dans un humour que l’on voudra tant publier.

Le chantre de Touraine nous le dit lui-même,
Et il ose l’affirmer en temps de carême,
De mourir, il vaut en rire que d’en pleurer,
Empêchant ainsi la mort de nous apeurer.

Faut-il que je vous le chante avec ma voix basse
Avant que tous les maux de la terre ne m’embrassent ?
Oh ! Quoi qu’il advienne tout au long de la vie
Courrons après tous les plaisirs avec envie.

Et si d’aventure se présentait un mal
Le Bacchus de Tours vous le dirait lui-même,
De belles espérances, recevez le baptême,
Penser à de beaux voyages et faites vos malles.

Et si la mort veut vous mettre la main dessus
Vous pourrez lui dire avec un air confus,
Ecoute moi bien : je vais me faire la malle,
Et vraiment loin de moi, je veux que tu t’installes !

Ne me serais-je pas écarté du défi
Tout autant que le héraut de l’Orée, Titi.
Ce n’est assurément pas si grave, mes ami(e)s,
Car en ces mots j’ai bien vécu et beaucoup ri.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 14/02 22:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 10 février 2018
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1902
Niveau : 36; EXP : 26
HP : 176 / 881
MP : 634 / 8998
Hors Ligne
Cher Serge,

Oh non, je n'ai pas ri de toi, j'ai tout simplement ri de tes mots assemblés.
Encore une fois, tu as le don de les faire couler comme une cascade qui sait marier l'eau de l'humour avec l'eau du bon sens.
Je vais tenter d'y répondre avec tout autant de bon sens, un peu de lucidité et un zeste d'humour.
Derrière toi, c'est toujours un peu compliqué!

Mais quel bonheur toujours de lire tes réponses à nos défis.
Après avoir répondu à notre ami Mercier, je me suis dit en moi-même : Jacques, allons voir le défi de la semaine pour découvrir si l'un d'entre nous y a répondu et je découvre ta réponse. Tu n'imagines pas quel fut alors mon excitation!

Mille mercis à toi pour ce délicieux moment qui a égayé ma soirée.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 13/02 22:16

Edité par Istenozot sur 14-02-2018 14:24:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 ... 45 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
19 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 19

Plus ...