| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant



Conscience poétique et monde technique
Plume d'Or
Inscrit:
16/04/2012 21:35
De Aix en provence
Messages: 15
Niveau : 2; EXP : 62
HP : 0 / 40
MP : 5 / 725
Hors Ligne
Le monde contemporain est-il celui de la haine de la poésie? L'émergence et la suprématie du monde matériel sont-ils un obstacle à l'émergence de la conscience poétique?

Pour vous aider à trouver des réponses à ce sujet Antarès conseille "Le livre de Fabrice Midal: Pourquoi la poésie? "
(On peut peut-être le trouver sur le net, pour ceux qui ne peuvent l'acheter)

Posté le : 30/05/2012 21:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Vérité / Mensonge
Plume d'Or
Inscrit:
16/04/2012 21:35
De Aix en provence
Messages: 15
Niveau : 2; EXP : 62
HP : 0 / 40
MP : 5 / 725
Hors Ligne
Ce que vous dites ne change rien à l'affaire. Dans l'hypothèse où la vérité soit inconnue ou subjective, il ne peut donc pas s'agir de mensonge, puisque le mensonge est connaissance de la vérité et dissimulation de celle-ci. Vous avez simplement confondu la chose en écrivant: " l'opposé de la vérité en philosophie est l'erreur. Il faudrait donc regarder le mensonge comme une erreur.".

Concernant le relativisme, car c'est de ça dont vous parler, depuis le Bouddha, et Diogène, puis vraiment avec Kant ou Einstein on a bien pu saisir que la vérité peut être indéterminée et donc subjective, mais c'est un problème complexe que la littérature et l'art remettent en question. Car comme Nietzsche aussi le montrait, la vérité peut-être un concept vide de sens.

Caute

Posté le : 03/05/2012 16:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Vérité / Mensonge
Plume d'Or
Inscrit:
16/04/2012 21:35
De Aix en provence
Messages: 15
Niveau : 2; EXP : 62
HP : 0 / 40
MP : 5 / 725
Hors Ligne
Malheureusement Plume d'or vous n'avez pas vraiment compris mon propos.
Vous faites une confusion étonnante dès le début de ce que vous écrivez : "Tu as raison Antarès l'opposé de la vérité en philosophie est l'erreur.
Il faudrait donc regarder le mensonge comme une erreur." sic.

Je réexplique donc, puisque le concept opposé à la vérité n'est pas le mensonge mais l'erreur, le mensonge n'est pas une erreur. Le mensonge c'est quand l'on connaît la vérité mais qu'on ne la dit pas ou qu'on la cache, l'erreur c'est quand on ne connaît pas la vérité et qu'on se trompe. En littérature il n'y a pas d'erreur à proprement parler.

Vous ne pouvez donc pas assimiler l'un à l'autre. Cela se comprend d'autant mieux à travers un exemple. Un président de la République qui dit: "Il n'y a jamais eu de République en France", ment nécessairement. Ce n'est pas une erreur mais un mensonge puisqu'il sait pertinemment ce qu'il en est.

Lorsque j'échangeais de cela avec mes élèves de philosophie, ils étaient surpris au début de cette distinction puis tous comprenaient vite de quoi il s'agissait.

Pour le reste de votre propos, je partage.

Posté le : 03/05/2012 11:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Vérité / Mensonge
Plume d'Or
Inscrit:
16/04/2012 21:35
De Aix en provence
Messages: 15
Niveau : 2; EXP : 62
HP : 0 / 40
MP : 5 / 725
Hors Ligne
Le mensonge et la vérité sont d'un point de vu philosophique deux concepts qui ne sont pas tout à fait symétriques. Entendons par là, que la vérité et l'erreur sont des opposés strictes tandis que le mensonge et la vérité non.
Qu'est-ce que le mensonge d'abord? Il faut partir comme toute réflexion un peu sérieuse en philosophie, d'une tentative de définition. C'est la voie qu'a ouvert Socrate et à sa suite Platon et qui permet de savoir au moins de quoi l'on parle, avant d'en parler.
Le mensonge ce n'est pas l'opposé exact de la vérité disais-je, car pour mentir il faut connaître la vérité. En effet, puisque nous sommes en période de campagne électorale prenons l'exemple de ces candidats qui promettent mondes et merveilles. Un candidat promet à la France 5% de croissance dans les années à venir, alors que tous les instituts économiques savent que ce ne sera pas possible, lui-même le sait aussi, mais pour séduire ses électeurs il le promet. Il connaît la vérité, mais il ne la dit pas, autrement dit il ment. Donc le mensonge se serait dans un sens philosophique précis, la connaissance de la vérité sans l'expression de celle-ci et au contraire en vue de la cacher. Voilà ce qu'est le menteur, celui qui sait le vrai, mais que le cache pour servir ses intérêts.

Qu'en est-il en littérature? Je crois que c'est Pétrarque qui disait que "la poésie est mensonge". La poésie comme la littérature peut par l'imagination inventer une réalité qui n'existe pas exactement dans le monde que nous connaissons. Le poète sait qu'il n'existe pas de chimères ou que le ciel ne pleure pas pour rependre un poncif du genre. Par la métaphore, le poète déporte la réalité dans la fiction et en cela ment. Mais son mensonge pourrait on enfin remarquer dans une deuxième partie que je n'ai pas le temps d'écrire, est fait pour éclaire la vérité humaine. D'où ici, le jeu singulier qu'entretienne mensonge et vérité, l'un n'excluant pas l'autre, mais au contraire l'un servant l'autre en littérature.

Antarès

Posté le : 20/04/2012 13:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...