| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 ... 8 »


Parution de mon deuxième recueil
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Bonjour à toutes et tous.
Mon deuxième recueil de poésie vient de paraître chez Publibook.
Vous pouvez vous faire une idée en venant me visiter sur mon site: fabienne-liarsou.com
Merci à tous pour vos commentaires chaleureux et constructifs qui m'aident à avancer dans l'écriture.
A très bientôt.

Posté le : 04/10/2017 18:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 04 mars 2017
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Couscous, adorable Lucie et si rassurante.
Superbe écrit, je me suis régalée, merci.

Posté le : 06/03/2017 19:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 04 mars 2017
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Kjiti, oui la terre de nos ancêtres, celle qui nous a vu naître et celle qui nous verra peut-être y mourir...
Très touchée par ce texte et aussi par ton commentaire, merci.

Posté le : 06/03/2017 19:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 04 mars 2017
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Merci à toi Couscous.

A bientôt, bises,

Posté le : 04/03/2017 23:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 04 mars 2017
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Le jardin de mon père



ça sentait bon le lilas, là-bas

Le vent nous ramenait des parfums enivrants.
Le bois qui entourait le jardin, les beautés d' une nature odorante.
Nous ramassions les escargots en balade, au milieu des salades.
Elle sentait bon la citronnelle, ma mère.
Assise sur la balançoire de fortune, elle était si belle.

ça sentait bon le lilas, là-bas

Dans le jardin de mon père, qui retournait la terre
De son amour infini pour notre fratrie.

Je me souviens, parfois...

ça sentait bon le lilas, là-bas.

Posté le : 04/03/2017 16:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 14 janvier 2017
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Brrr...

Qu' il est bon d' avoir froid, lorsque près d' une cheminée, l' on peut se lover,
Dans les bras de sa moitié.
Ecouter le crépitement du feu de bois, regarder les bûches de guingois.
Il fait froid dehors, ceux qui préfèrent la chaleur ont tort...
Et je vais vous dire pourquoi:

" Lorsque le froid vous étreint, il reste, au creux de votre cœur, au tréfonds de votre âme,
Bien au chaud, l' écriture qui vous rassure, et tous ces mots que l' on peut écrire, pour faire pleurer ou rire, arracher une larme ou un sourire."

Posté le : 14/01/2017 16:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: 'Interview du Père Noel'' Défi du 10 décembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Merci à vous!

Posté le : 16/12/2016 10:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: 'Interview du Père Noel'' Défi du 10 décembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Raconte moi, père noel,

" Si je m' écoutais, cette année je ne ferais rien.
Mais les rennes insistent et me collent au train.
Ma hotte est toujours aussi pleine sur mon dos, et j' étouffe mes sanglots.
Je n' en mène pas large, mais les enfants ont été très sages.
Bien plus que leurs aînés, désabusés et en rage.
Je traverserai donc encore le monde,
Malgré les guerres et les bombes.
Les effrois et les froids,
Les vents et les tourments.
Croyez dons encore en moi, petits et grands...

Je suis le gardien de vos âmes et de vos enfants "

Posté le : 12/12/2016 12:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 12 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Me suis-je encore trompée?

Le fil d' Ariane s'est coupé,de route je me suis trompée,
De train j' ai changé, en chemin j' ai sauté,
Dans l' herbe je me suis couchée, pour regarder la nuit étoilée.

Puis le fil de ma vie j' ai retrouvé,
Prise dans ses filets j' ai tenté de me cacher,
Dans la boue j' ai glissé,
Et me suis trompée de destinée.
Dans ce contexte et dans le doute,
Sous une voûte j' ai écrit un texte, pour le poster à l' orée.

Je suis bien sur l' orée non?
Ou me suis-je encore trompée?

Posté le : 12/11/2016 10:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 05 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
02/02/2013 11:24
Messages: 836
Niveau : 25; EXP : 95
HP : 0 / 623
MP : 278 / 12222
Hors Ligne
Vos textes à tous portent à réflexion et je les trouve très chouettes.
Merci aussi pour vos commentaires sur mon poème.
Bon week-end à tous, avec toutes mess amitiés,

Posté le : 11/11/2016 05:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 ... 8 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
44 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 44

Plus ...