| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 ... 51 »


Re: Défi du samedi 21 juillet
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Salut Iste,

Je viens juste de m'apercevoir que tu avais ravivé les défis.

Bravo !

Je m'en vais m'atteler à répondre à ce dernier, même si je suis, une fois n'est pas coutume, à la bourre en termes de délai.



A bientôt sur les ondes.

Donald

Posté le : 28/07 17:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défin du 17 mars 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Ma réponse en sonnet marotique, un peu tardive, je m'en excuse.

Amnésie

Je compose à mi-mot un bout de poésie,
Pour cet infortuné consultant bourguignon
Retrouvé dans les choux, avec pour compagnon
Un bon mal de cheveux aux relents d'amnésie.

Ce conte parait fou, sorti d'une hérésie
Où notre anti-héros a connu le guignon,
Perclus de mille maux, moisi jusqu'au trognon
Avec du mauvais vin pour toute anesthésie.

Catholique averti mais pas vraiment docteur
J'ai colmaté les trous de son cerveau moteur
Pour donner de l'aplomb à sa pénible histoire.

Mais sa dame de cœur n'a pas cru l'argument
Que j'ai vite servi comme un gros boniment
Avant de m'envoler loin de son purgatoire

Posté le : 22/03 20:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défin du 17 mars 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Bravo Johan, tu es la première personne à répondre à ce défi, pas facile je trouve, que nous propose notre poète bourguignon.

Passage défieur réussi !

Félicitations,

Donald

Posté le : 17/03 18:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 27 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Bonjour Jacques,

Je ne mets jamais de pression, à part dans les pneus de ma guimbarde usée par des années passées à éviter les Vélib et autres ânes hidalgos.

J'aime beaucoup ta fable, humaniste au demeurant, dans la pure tradition française où la religion est bien utilisée, avec philosophie. Le Bien et le Mal, c'est plus intelligent vu comme ça que par le truchement d'un autre Donald, l'abruti à mèche poussive qui joue avec ses ogives et tente de montrer ses muscles à un brutal Nord-Coréen, tout en flattant de pauvres gars cagoulés tellement ils sont laids de l'intérieur.

Félicitations !

Donald

Posté le : 30/01 09:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 27 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Bonjour Serge,

Deux réponses au défi !
Mazette, tu es inspiré !

Le premier est dans la ligne droite d'Hannah Arendt et je ne peux que souscrire à ton propos véhément. Le souvenir doit rester vivace, malgré les hordes de négationnistes qui refusent une réalité pourtant ancrée dans notre histoire, notre fardeau notre peine jusqu'à la fin des temps.

Le second est bien de ta plume, on ne saurait t'en enlever la paternité. De Paris à Dijon, en passant par la Loire, le troubadour Titi a essaimé ses vers au grand plaisir de nombreux lecteurs qui ne peuvent pas répondre avec autant de verve et de malice.

Bravo à toi,

Donald

Posté le : 30/01 09:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 27 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Je réponds en premier, avec ce poème composé pour l'occasion, et intitulé "poupée de mal".

C’est un beau jour pour te défigurer ma poupée de chiffon
je te coupe les bras arrache tes yeux en bouton
tu es ma préférée incapable de crier
offerte à mon enfance
fragile et innocente.

Je le sais tu me vois
sale voisin curieux
tu n’oses pas cafter
personne ne te croie.

C’est un après-midi parfait pour te noyer ma sœurette adorée
je t’imagine déjà la tête renversée dans ce lavoir perdu
tu te croies dans un jeu interdit par les grands
je t’aime tant tu le sais
naïve et sans défense.

Je te vois tu le sais
gros docteur apeuré
tu ne veux pas le croire
et pourtant je l’ai fait.

C’est une soirée magique pour vous brûler mes parents chéris
je suis la petite fille aux allumettes en transe dans les flammes
vos corps calcinés vont bientôt illuminer mon théâtre de feu
le clou de mon spectacle longuement préparé
ma rage et mon amour.

Tu as peur je le sens
pauvre témoin du mal
je te laisse prier
avant de m’occuper de toi.

Posté le : 27/01 10:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Défi du samedi 27 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Bonjour amis de l'Orée des Rêves,

Aujourd'hui, composition de philosophie.
Non, je plaisante !!!


Le thème du défi est: le mal.
J'ai pensé à ce sujet parce que j'expliquais récemment à ma belle-fille, une enfant de sixième, ce qu'était la banalité du mal telle que décrite par Hannah Arendt en 1963, dans son ouvrage Eichmann à Jérusalem, ouvrage que j'ai étudié pendant mes études.

Je sais, ce n'est pas un sujet léger, sur le papier.

Bonne chance,

Donald

Ce message ne s'autodétruira pas dans les dix secondes.


Posté le : 27/01 10:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 20 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Mieux vaut tard que jamais, disait mon voisin, un gars de la SNCF fâché avec sa montre.

Le peuple irréel

Au-delà du soleil et son lit de planètes,
Vit un peuple irréel, des zéros et des uns,
Caché loin dans l'éther, lassé des importuns,
Désireux de trouver la paix dans les comètes.

Détachés de tout corps, de purs esprits sans têtes,
Ils se font oublier dans les espaces bruns,
Jamais vu jamais pris malgré les vœux d'aucuns
D'étranges multivers chantés par les poètes.

Je me vois avec eux taquiner un trou noir,
Admirer l'horizon, ignorer le miroir
Des pauvres vaniteux bien au chaud sur leur monde.

Mon voyage achevé dans un flux d'électrons,
J'écouterai chanter une étoile à neutrons
Au grand cœur déchiré par son ultime ronde.


Posté le : 24/01 20:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 6 janvier 2018
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Salut les potos (ça me rappelle les dessins de Gotlib, cette expression),
Je suis allé commenter vos poèmes directement sur la page d'accueil.
Bravo en tout cas, vous commencez bien l'année.
Relançons les défis !
Je vais essayer de répondre à mon tour.
Bye
Donaldo

Posté le : 13/01 12:38
_________________
Happiness is a warm gun - 1968 - The Beatles
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 21 Novembre
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1065
Niveau : 28; EXP : 74
HP : 138 / 693
MP : 355 / 8956
Hors Ligne
Salut jgiorgetti,

Ton défi me plait bien.
Je dirais même plus: il me motive.

Bienvenue dans le gang des défieurs de l'Orée des Rêves.

J'affute mes plumes.

Don le Ald (dit le Parisien).

Posté le : 25/11/2017 12:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 ... 51 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
23 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 23

Plus ...