| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 ... 46 »


Re: Défi du 17 février 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Pas de doute , Isté , la musique t'est source d'inspiration!!!

Et de fait, comme la Tour de Pise , je m'incline devant cette belle déclaration d'amour!!!

Venise, Pise ,Orta voila de bien jolies destinations pour un trouvère artiste musicien et poète.

C'est toujours agréable d'échanger, via le Défi, Isté, dommage que nous n'arrivons pas à y entraîner d'autres Loréens.

Je te propose de réfléchir à cela, peut être en s'inspirant de ce que proposent d'autres sites???

Pour ma part, partant samedi matin, direction les Pyrénées, je vais pendant cette période tenter de trouver des remèdes à cette sensible désaffection.

Au retour, je te propose d'échanger sur nos éventuelles solutions à apporter pour dynamiser cet espace de convivialité.

Porte toi bien, bonne semaine et à dans une huitaine.

Amitiés

Posté le : 22/02 09:31
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 17 février 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Isté, j'ai honteusement plagié la chanson écrite par Françoise Dorin et mise en musique par Charles.Aznavour, ''Que c'est triste Venise''

C'est presque identique!!!il........ ne manque que leurs talents!!!!''

Que c’est triste Venise
Quand il manque la flotte
Que c’est triste Venise
Quand l’eau ne coule plus

On cherche les canaux
D’ailleurs j’ai mis les bottes
On voudrait patouiller
Mais on ne le peut plus

Que c’est triste Venise
Lorsque des branquignoles
Venus s’en s’renseigner
N’en croient pas même leurs yeux

Et que dès lors, amères,
En voyant les gondoles
Figées, ils gueulent alors,
Et en appellent aux cieux


Les musées les églises
Cela les insupporte
Inutile d’insister
Les Turons* sont déçus

Que c’est triste Venise
Quand C.. comme la lune
Titi en slip de bain
Attend l’acqua alta

Risquant avec la brise
A poil sur la lagune
Un rhume de fessier
Dont on n’se remet pas

Adieu, tous les couillons
Qui viennent et qui ressortent
Gueulant: si j’avais su
Moi j’aurai pas venu

Que c’est triste Venise
Quand il manque la flotte
Que c’est triste Venise
Quand l’eau ne coule plus



Tribu gauloises ayant occupé la Touraine



Posté le : 20/02 20:18
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 10 février 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Le bonheur ???, le bonheur ???, voilà vaste sujet,
Qui peut, pour une vie, en être le projet,
Mais en rien n’est la chose, aisée à définir:
Car s’il prête à pleurer, il prête aussi à rire !!!

Le bonheur, moi je l’ai trouvé un soir d’hiver,
A la page cent dix de mon Petit Robert
Dico Français Anglais : j’aime les Britanniques,
Surtout quand on football on les bat, on les nique !!!!

‘’Good game’’ leur dit-on en termes amicaux,
Pour remuer dans la plaie, un peu plus le couteau,
Sachant qu’on apprécie le fair-play des Anglais,
Visible quand il gagne……., en perdant, c’est moins vrai !!!!

Mais comme à chaque fois, du sujet je dévie !!!
Il me faudra un jour cesser cette manie,
A moins qu’il ne s’agisse, en manière plaisante,
De masquer cette inscience avérée qui me hante ???

Allez, tel le berger en terre du Larzac
Revenons aux moutons d’Isté le démoniaque.
Sachant qu’il nous impose le défi du bonheur,
Et non du’’ bon or’’ comme dirait l’orpailleur...

Ca y est c’est reparti, je divague et m’égare,
Déraille mon cerveau, soudain, sans crier….. gare ??
Les effets locaux de ma ville cheminote
La chose ferroviaire ayant ici la côte* (St Pierre des corps étant un important centre de triage)

Mais alors, direz-vous, le bonheur dans tout ça ???
Eh bien moi, mon bonheur il réside en cela :
Sur une feuille poser, pour le plaisir des mots,
……….et beaucoup par orgueil,.... espérant vos bravos !!!!

[i] Aprés tout, ‘’Si nous n’avions point d’orgueil, nous ne nous plaindrions pas de celui des autres’’ avançait La Rochefoucault !!! [/i]


Posté le : 15/02 14:32
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 10 février 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Mon cher Isté quel Bonheur justement, ce retour sur ce sujet fait comme il se doit et comme toujours avec le Barde Bourguignon, avec talent, tendresse, humour et plus encore beaucoup de gentillesse !!!!


J’ai pour ma part, dérogé du sujet, ayant beaucoup de difficulté à parler du bonheur m’attachant plus aisément à le vivre et à le partager avec tous ceux que j’aime, et je pense que c’est aussi le lot de chacun
.
Ce que l’on nomme élégamment ‘’les blessures de la vie’’ sont pourtant trop souvent venues taillader notre espace de bonheur, mais la tâche de chacun n’est-elle pas de passer outre, sans jamais, jamais oublier, et de mordre de nouveau dans cette tranche d’existence, jusqu’à ce que mort s’en suive !!!!

Pour prolonger cette idée, je ne m’interdis pas de répondre de nouveau à ton défi, en respectant mes dires, à savoir…………. sortir très légèrement et à nouveau du sujet !!

Amitiés Jacques.

Posté le : 15/02 13:28
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 10 février 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Ainsi le bourguignon, nous somme, en quelque sorte
De parler du bonheur et de la chose accorte,
A l’ instant où chacun ne parle que de crise
Isté lui, sans vergogne, c’est le bonheur qu’il vise !!!

Inconscient, à moins que… ???, aux ordres du pouvoir,
Il ait pour objectif de peindre en blanc, le noir,
Et tenter de faire croire que demain c’est gratis
Qu’ion rasera; tu parles !!!! Voilà bel artifice

Et si la trahison, consciemment opérée!!!
Par ce chanteur lyrique, (Voix basse déclarée)
N’était pas aussi…… basse……, j’en sourirai sans doute,
Mais la chose est trop grave pour qu’elle soit absoute !!!

Le’’ Fédor Chaliapine’’ du pays Dijonnais,
Ne nous prendrait-il pas en l’instant pour des niais,
Comme les jeux du cirque en des temps plus anciens
Sous couvert de musique, leurrant le citoyen???.

Certes, li vaut mieux en rire, plutôt que d’en pleurer,
Rire comme une baleine, à gorge déployée,
Et rire de bon cœur jusqu’à mourir de rire ???,
Mais mourir de rire est une action à proscrire.

Pourtant la mort, aussi, peut-être par instant,
Sujette à de bons mots usités de tous temps,
Voire à de jolies phrases, superbes envolées
Qui prêtent à sourire et même à rigoler.

Ainsi le clown, dit on, tire sa révérence,
Pendant que le soldat lui est mort pour la France,
Ou bien qu’il est tombé, épique, au champ d’honneur ;
Tandis que le notable est mort de sa bell’ mort

On prétend : ‘’le martyr a finit de souffrir’’
Et que le suicidaire a préféré mourir…
Le Roi est mort, alors crions :’’ vive le roi’’
Quand un chinois mourant dira :’’…. et moi, et moi…..

Mais le défi du jour n’est en rien celui-là !!!
Car Isté nous propose de sourire….. et voila !!!!
Titi t’est comme un c.., t’as joué les fiers à bras,
Oubliant le sujet !!........Tu feras rire………...de toi !!!

Posté le : 12/02 12:06
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 3 février 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Athéna, ton retour est une raison suffisante pour garder ou retrouver le sourire !!!
………et cela fait bien plaisir !!!

En évoquant les sillons qu’afficherait ton visage, je ne peux m’empêcher de rappeler cette tirade de de Pierre Doris qui disait :’’ J’ai connu un homme qui avait tellement de rides sur le front que pour mettre son chapeau, ….il le vissait’’

Allez revenons-en à notre défi.
Je vais vous confier un pan de ma vie dionysienne !!!


Fort du sage précepte qui nous certifie:
‘IL faut, tel Saint Thomas, boire ce que l’on voit
Et quand on voit plus rien, on doit rentrer chez soi’’,

Appliquant ce conseil, je frappais à mon huis.

Espérant un soutien, de ma tendre compagne
Qui me voyant si mal, pensais je, allait me plaindre,
Me disant:'' Oh mon Dieu !!!'', puis sans cesser de geindre:
‘’Que serai-je sans toi, toi mon mat de cocagne’’

Je me voyais déjà, par le biais d’une nuit,
Tranquille sans éclat, du sommeil du juste,
Refaire une santé à mon foie qui déguste.
Cet excès de Pinard absorbé, qui lui nuit.

Mais hélas nous sommes trahis que par les siens,,
Ainsi, fus-je reçu, à défaut de tendresse,
En mon antre doré, par une vraie tigresse
Me jetant à la tète: ’’ tu dors avec le chien !’’.

Ajoutant sans vergogne, et rouge de colère
De ce petit écart, pourtant fort rarissime:
Au plus, six jours sur sept, il n’y a pas de crime !!!,
: ‘’Et si tu dois vomir, fais le sur ta litière !’’

Dés lors plus aucun doute, car la chose est certaine
Si doux est le sommeil du laborieux, celui
De l’homme condamné, injustement, est lui,
Agité, expliquant, de l’aube, les migraines.

J’aimerai en l’instant, émettre une requête,
Mesdames si l’époux, rentre un jour éméché
Pas de cri, pas de heurt, et nulle ire affichée,
Toutes colères indues, lui font mal à la tête !!!!




Posté le : 11/02 09:48
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 27 janvier 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Mon cher Isté, à la lecture de cette fable autant vertueuse que bien menée, avec une morale qui sied à chacun, ma plume a été prise de frénésie et n'a cessé ses gesticulation qu’après avoir déposé cette piètre missive sur le site!!!
Ne lui en tiens pas rigueur, elle se fait vieille et ne mesure pas toujours l teneur de ses écrits.....

Amitiés
Serge


Quand notre Bourguignon se met à fabuler
La chose est très plaisante et de grande élégance.
On apprécie le fond, car il est d’importance,
Sans négliger la forme: Isté est un lettré.

Avançant l’argument avec moult finesse,
Tout comme La Fontaine, il séduit le lecteur,
En lisant son histoire on se pose en acteur,
Car à chacun de nous, la morale s’adresse.

Aussi me direz- vous : mais donc qui a poussé
Ce barde musicien du pays de Bourgogne,
A sortir du Hautbois et livrer sans vergogne
Une fable pareille, au fort bon sens marqué.

Puisqu’il faut en l’instant désigner un coupable
De cet essai d’Isté vers l’affabulation !!!
En l’endroit: ’Moi Titi je porte accusions
Envers un Parisien, pourtant insoupçonnable.

Sans dévoiler son nom, le Tourangeau est lâche !!!!
Je peux juste affirmer que l’homme est un vrai fan
De Rock : de Dire Straits, Chuck Berry à Cochran
Il est un vrai rocker, mais timide il le cache.

Sous le nom d’un canard, il livre ses écrits :
Imaginaires, fictifs, voir fantasmagoriques
La plupart se situent dans le Viel Amérique,
L’influence d’un temps où rien n’était proscrit…..

Finalement Paris et la calme Bourgogne
Par le biais d’un défi qui évoque le mal
Peuvent se demander: ’Mais pourquoi Titi râle ??
Quand on est aussi sot, on se cache la trogne !!!’’

Posté le : 29/01 16:22
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 27 janvier 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Chers Amis Défieurs, ayant pour habitude de répondre aux différents défis de manière badine, ce jour mon poéme sera un peu plus sombre, ne m'en veuillez pas, mais le sujet passionnant proposé par Donald (et je l'en remercie) peut être mis en parallèle avec une période quî, pour des raisons personnelles me touche profondément..

Merci encore à Donald,pour nous offrir cette idée de réflexion, hélas toujours d'actualité....
.

Bon Dimanche à vous.

Il est de très bon ton d’absoudre la canaille,
Assassins et voleurs, tous ces faiseurs de mal,
Sous le prétexte indu que chaque homme a sa faille,
Et qu’il faut pardonner. Posture cléricale !!!

Ainsi, nous soignerions le mal avec le bien,
Si l’annonce est affable, une question se pose:
Si tendre l’autre joue est un acte de bien,
L’histoire a démontré l’inverse de la chose…..

Les bourreaux d’un hier, que nos pères ont connu,
Si l’on croit leurs défenses, auraient exécuté
Dans ces camps de la mort de façon convenue
Des millions de martyrs, comme une banalité ???

Tous ces exécuteurs, de manière consciente,
Par veulerie, et haine, et racisme ont agi.
Pour un peu de pouvoir et de prépondérance,
Lucides ils ont tué, sans aucun repenti.

Le mal était leur choix, leur quotidienneté
D’un emploi à temps plein !!! Nonobstant la morale
Au dépend de l’horreur, leur culpabilité,
Par leur implication, est entière et totale !!!

Dame nature octroie, aux hommes, la pensée,
Qui nous différencie du la sphère animale,
Dès lors, libre à chacun, son chemin de tracer,
Celui allant au bien, celui menant au mal!!!!


‘’Il faut et il faudra se souvenir sans cesse
Que cela fut
’’, disait un rescapé des camps.
Il faut et il faudra condamner sans faiblesse
Les adeptes du mal, au cerveau impotent

’C’est dans le vide de la pensée. que s’inscrit la mal’’
Hannah Arendt


Posté le : 28/01 11:56
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 27 janvier 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Défi des plus intéressant, mon cher Donald et qui pousse à réfléchir sur la notion de responsabilité dont Eichmann semble se dédouaner en avançant qu’il n’avait fait que répondre aux ordres donnés et, de fait, il avait cessé de penser.

Mais c’est justement ce qui diffère l’homme de l’animal, la capacité à penser et à agir selon ses convictions et sa propre pensée !!
Je connais un ‘’salopard’’ qui, ayant abusé de ses petits enfants, passe en procès dans les semaines qui viennent.
Lui se dédouane de ces actes en justifiant, qu’à ces yeux ces agissements lui paraissaient normaux !! Comme une banalité !!!

Je pense que les auteurs de ces actes ont, ou, ont eu, à un moment, notion de ce qu’ils faisaient et que la banalisation dont ils s’entourent n’est en fait qu’une sorte de non-considération d'une partie de la réalité, un déni comme le définit Freud, mais feint et conscient !!!

Mais le sujet reste complexe Platon lui-même avançant que nul ne fait le mal volontairement et que si l'on commettait le mal, c'était par ignorance de notre nature mauvaise.
Ainsi si l'on avait conscience de notre nature perso, on serait plutôt enclin à verser vers la vertu !!!!!
Le sujet n’est pas proche d’être résolu !!!

Tu nous fais phosphorer Donald, mais cela va être un défi fort intéressant, et ton écrit avec la métaphore de la petite fille est la parfaite démonstration de ce que tu nous proposes.

Je mets en fusion mon dernier neurone encore en état de marche !!!

Le Donald est un être complexe qui incite à la pensée et quand on sait qu’il n’y a pas plus complexe que la pensée ………………

A bientôt, Poète tourmenté !!!

Titi.

Posté le : 27/01 12:15
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du samedi 20 janvier 2018
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1397
Niveau : 32; EXP : 11
HP : 155 / 777
MP : 465 / 11486
Hors Ligne
Ermite,

j'aime assez cette métaphore sur le chemin qu'il nous faut parcourir malgré les embûches tendues par les aléas de notre existence

En peu de mots tu nous pousses à réfléchir sur ce que nous sommes, pourquoi faire et pour aller où ???

Merci de ce joli cadeau de poésie cher Ermite et merci au frangin de t’avoir incité à venir nous rejoindre, nous les défieurs!!

Amitiés

Posté le : 26/01 15:03
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 ... 46 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
27 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 27

Plus ...