| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant



Re: Notre ami Baccchus
Plume d'Or
Inscrit:
17/07/2013 21:38
De aulnay sous bois
Messages: 517
Niveau : 20; EXP : 97
HP : 0 / 499
MP : 172 / 10489
Hors Ligne
Mon cher Bacchus! Passer Noël à l'hôpital! La crèche eut été préférable...Enfin une naissance ou une renaissance y sont espérées dans les deux cas! Il est un hôpital à Paris (Les Invalides) où dans un sympathique bar une hôtesse avenante officie. Le moral y remonte vertigineusement (le jus de fruit n'y étant pas obligatoire)... Prompt rétablissement mon cher Bacchus! et à bientôt de lire ta plume virevoltante! Tagazou

Posté le : 04/01/2015 13:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire.
Plume d'Or
Inscrit:
17/07/2013 21:38
De aulnay sous bois
Messages: 517
Niveau : 20; EXP : 97
HP : 0 / 499
MP : 172 / 10489
Hors Ligne
Attention Bacchus ! Des derricks dans toutes les cités... Légère connotation pétrole et arabes...Les associations sont prêtes à te pourfendre ! Pas moi en tout cas ! Tu as ma voix !

Posté le : 06/10/2013 16:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (26 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...