| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Aimer, même sans les mots [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


Aimer, même sans les mots
Modérateur
Inscrit:
02/02/2012 21:24
De Paris
Messages: 1495
Niveau : 32; EXP : 97
HP : 159 / 799
MP : 498 / 17418
Hors Ligne
Bonjour chers auteurs,

En cette période de printemps, vous vous éveillez à l’amour et souhaitez déclarer votre flamme ?

Qu’à cela ne tienne !

Pour ce nouveau défi, je propose d’écrire au choix : une déclaration d’amour en prose, ou un poème d’amour MAIS (il y a toujours un « mais » en amour !) il y a quelques mots interdits :

Admiration, adoration, affection, aimer, aimé, amour, ange, ardeur, attachement, béguin, chéri, cœur, désir, douceur, émotion, flamme, kif, passion, penchant, regard, relation, sentiment, tendresse, vénération.

Allez ! Ne vous découragez pas, nobles cœurs ! J’en ai laissé quand même pas mal…

Posté le : 20/05/2012 18:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9029
Niveau : 62; EXP : 89
HP : 928 / 1547
MP : 3009 / 34326
Hors Ligne
Allez je vais m'y mettre mais avant il faut que je dorme un peu, le fise + le foot et je suis laminée.

Posté le : 21/05/2012 09:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 15291
Hors Ligne
C'est parti ! Mais je l'ai enregistré sur ' texte '. Fallait peut-être le placer ailleurs ?

Posté le : 22/05/2012 09:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9029
Niveau : 62; EXP : 89
HP : 928 / 1547
MP : 3009 / 34326
Hors Ligne
Oui il fallait le mettre ici.
Mets le sous ce post

Posté le : 22/05/2012 16:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 15291
Hors Ligne

Les mots inutiles :

Ce que je veux te dire n'a pas besoin de mots,
Nous les avons usés et ce, depuis longtemps ;
Mais tu es près de moi, je sais que tu entends :
Ce que je ne dis plus vibre comme un écho.

Après avoir usé des cadeaux, des promesses
Que se sont partagé des couples moins unis,
Tu vois, en cet instant, nous sommes réunis;
Tes yeux posés sur moi valent mieux que caresse.

Tu ne demandes plus:' Nous deux, c'est pour longtemps ? '
Un long temps est passé sans que le temps nous lasse.
Tu es, sur cette terre, ce que rien ne remplace,
Tu as besoin de moi, moi de toi tout autant.

Tout comme au premier jour sur la carte du Tendre,
Ta main cherche ma main, tu accordes ton pas.
Nous allons sans un mot: ceux que je ne dis pas
Te parviennent pourtant et tu sembles comprendre.

Reste encore très longtemps afin que je survive,
Je dois te protéger pour me sentir plus fort.
Que je sois ton souci et toi mon réconfort
Est mon seul élément,ma source, mon eau-vive..

Bacchus

Posté le : 22/05/2012 20:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Modérateur
Inscrit:
02/02/2012 21:24
De Paris
Messages: 1495
Niveau : 32; EXP : 97
HP : 159 / 799
MP : 498 / 17418
Hors Ligne
Un poème où l'on sent de la retenue, de la pudeur, du non dit !
J'aime beaucoup la strophe :

Tu ne demandes plus:' Nous deux, c'est pour longtemps ? '
Un long temps est passé sans que le temps nous lasse.
Tu es, sur cette terre, ce que rien ne remplace,
Tu as besoin de moi, moi de toi tout autant.

Tout est dit sans en faire trop avec la simplicité du naturel.

Merci pour cette participation !
Défi relevé avec succès

Posté le : 22/05/2012 22:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots Romantic/attirance
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9029
Niveau : 62; EXP : 89
HP : 928 / 1547
MP : 3009 / 34326
Hors Ligne
Romantic/attirance

Quand j'étais bouton-fleur, tous de toi me parlaient
Tu étais essentiel, plus vrai qu'un mensonge
Quand s'éveillaient mes sens, que mon âme bramait
Tu le sais comme moi, tu troublais mes songes
Je frissonnais mes peurs, et je me rosifiais
Je lissais mes heures tirais sur ma longe
Je toilettais l'espoir, patiente j'attendais.
Dangereuse, parfois délicieuse oronge
Aphrodite m'épiait et d'émoi m'étreignait
Sentimental, charnel vis-à-vis qui ronge.

Pour toi bel, je chantais, frissons et rêveries
Pour toi mon roi, j'offrais des roses à la lune
Tu devenais l'ancre l'attache de ma folie
Tes caresses disaient "chacun sa chacune"
J'enroulais ton âme des ferveurs de ma vie
Tes yeux doux bousculaient ma peur importune
Car quand nos bras se nouent attirés à l'envie
D'une volupté sous l' abri de fortune
Par nos inclinaisons en nous Cupidon vit
Quand scintille l'émoi avant la rancune.

Loriane Lydia Maleville

Posté le : 24/05/2012 18:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Plume d'Or
Inscrit:
19/02/2012 19:34
De Snake eye
Messages: 366
Niveau : 17; EXP : 84
HP : 0 / 421
MP : 122 / 9113
Hors Ligne
Basium


Juste pour une unique seconde volée
Donne-moi un baiser, souhaite moi bonne nuit
La nuit sera longue et dépouillée
De tout les sens et infâmes ennuis

Juste un roulement des lèvres inférieures et supérieures
« Basium », signe d’affection et de respect
Je veux oublier que chaque jours encore tu me manques
Donne-moi juste un baiser discret

Magistrale, marginale, phénoménale et insociable route du baiser
Qui chaque jour me fait renoncer aux doux et lents bras de Morphée
Exaltante, charmante, excitante et arrogante route assombrie
Qui pour une dernière nuit sur Terre décide d’écouter le vent amphigouri

Donne-moi un dernier « Basium ».

Posté le : 25/05/2012 22:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots
Plume d'Argent
Inscrit:
05/04/2012 18:21
Messages: 137
Niveau : 10; EXP : 75
HP : 0 / 243
MP : 45 / 5187
Hors Ligne
Tu hantes mon esprit
Le jour comme la nuit.

Mes yeux ne font que te regarder.
Mes pensées t'ont toutes en apogée.
Mes lèvres rêves de t'embrasser.
Tu es le seul qui me fasse rêver.
Tu es celui avec qui je veux grandir,
Avec qui je veux m'épanouir
Et construire mon avenir.
Je n'ai plus besoin de réfléchir,
Car je sais qu'avec toi je pourrais m'enfuir,
Partir loin d'ici
Pour éprouver les sentiments interdit.


Posté le : 26/05/2012 18:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Aimer, même sans les mots Romantic/attirance
Modérateur
Inscrit:
02/02/2012 21:24
De Paris
Messages: 1495
Niveau : 32; EXP : 97
HP : 159 / 799
MP : 498 / 17418
Hors Ligne
Loriane,

C'est une très belle participation, bien que l'on sente le vent tourné à la fin du texte avec l'annonce des rancunes à venir, mais c'est une autre histoire...

J'aime beaucoup :

"Je toilettais l'espoir, patiente j'attendais.
Dangereuse, parfois délicieuse oronge
Aphrodite m'épiait et d'émoi m'étreignait
Sentimental, charnel vis-à-vis qui ronge."

L'image de l'oronge est vraiment surprenante et inattendue.

Tu as relevé le défi avec brio !

Posté le : 28/05/2012 20:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (25 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...