| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire. [Les Forums - Le RDV des Copains]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3)


Re: La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire.
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 15797
Hors Ligne
Les propos de Bacchus sont tellement rigolos qu'on en crève de vérité.

Posté le : 02/02/2014 17:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire.
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 17528
Hors Ligne
Votez Bacchus, votre dernière chance !


C'est fou comme, depuis mon dernier bulletin, les techniques électorales ont pu évoluer !
Je pensais sincèrement qu'une vie dissolue, si elle est bien dissimulée, que des promesses vaseuses mais bien enveloppées, feraient largement l'affaire.
Que nenni !
L'électorat actuel ne se laisse plus manipuler et éblouir par des écrans d’honnêteté certifiés par quelques communiqués aussi laconiques que rassurants<<<<<;
L' électorat veut du live !
De touts façons, ratage pour ratage, erreur pour erreur, fausse route par manque de GPS, il y a des décennies que nous n'attendons plus un nouveau messie à abattre. L'électeur est devenu lecteur de journaux à sensations, spectateur d'épisodes à scandale, participant virtuel des orgies seigneuriales circulant sous le manteau entrouvert furtivement, comme au bon vieux temps des tristes exhibitionnistes de notre jeunesse.
Que diable, qu'avons-nous à faire d'une triste litanie, d'un programme électoral murmuré honteusement, parfois, par un ambitieux non encore aguerri ?
Voilà plus de cinquante ans que mes votes, toujours orientés dans la même direction, par atavisme, produisent des générations d'enrichis qui n'auront jamais conscience de mon existence.
C'est donc en toute conscience, sachant à quel point vous êtes désenchantés et désabusés, que je vous renouvelle ma proposition de candidature.
Et pourquoi innover, alors que certaines techniques ont fait leur preuve ?
Je déclare ( pas solennellement, quand même : respectons la valeur des mots ) :

- Moi président, j'en éprouverais beaucoup de plaisir .
- Moi président, je m'engage à dédicacer ma photo, sur simple présentation de celle-ci .
- Moi président, je continuerais à me contenter de mes trois repas par jour .
- Moi président, je m'engage à faire recoller les bibelots brisés par une précédente et fugace locataire .
- Moi président, j'assurerais la préface des livres parlant de ma vie privée .
- Moi président, je veillerais à sortir avec un parapluie, par temps couvert .
- Moi président, j'aurais la prudence de laisser les gens compétents s'occuper des affaires de l' état...A condition que vous vouliez bien voter pour eux .
- Moi président, je n' utiliserais ni les avions, ni les trains, ni les scooters : il y a tout ce qu'il me faut à l' Elysée.

C'est un bref aperçu de la longue liste que j'ai rédigé, veillant bien à ce qu' aucune de ces promesses ne soit irréalisable.
Libre à vous d'envisager pour moi, ensuite, un second mandat.
Vous êtes désenchantés ? déçus ? irrités ? Retrouvez les raisons profondes de votre mécontentement en votant pour celui qui ne pourra pas changer le cours de votre existence mais qui vous le dit franchement, les yeux dans les yeux et le verre à la main.

Votez Bacchus, celui qui ne vous cachera jamais la vérité, l'ignorant lui-même .




Posté le : 20/09/2014 16:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3)




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
61 Personne(s) en ligne (42 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 61

Plus ...