| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les études, la vie, la famille... [Les Forums - Le RDV des Copains]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Les études, la vie, la famille...
Plume d'Argent
Inscrit:
22/05/2013 19:58
De Mulhouse
Messages: 104
Niveau : 9; EXP : 20
HP : 0 / 205
MP : 34 / 6453
Hors Ligne
Bonjour tout le monde.

Alors voilà, j'avais déjà fait un sujet dans la rubrique "débat" pour demander pourquoi les jeunes étaient contraint de faire un choix d'étude directement à 17/18 ans. Eh bien je reviens à la charge ici pour vous dire que... Je crois avoir fait une belle bourde dans mon choix d'étude pour la rentrée à venir...

Voilà, je vais entrer en licence en lettres renforcées (similaire à une classe préparatoire) avec en plus, la possibilité de faire une licence d'anglais en même temps. Mais ça ne m'intéresse pas. La littérature c'est bien, mais étudier des livres vieux comme le monde, ça va 5 minutes. La philosophie m'ennuie au plus au point (surtout lorsqu'il s'agit de politique) et puis l'histoire, eh bien on en fait depuis le CP donc c'est peut-être bon là ?

Le souci, c'est que rien ne m'intéresse vraiment. Moi ce que j'aime dans la vie c'est faire du sport, lire des livres que j'aurai sélectionné et écrire des histoires... Sauf que des études qui réunissent tout ça, eh bien ça n'existe pas.

J'ai fais de nombreuses recherches durant toute mon année de Terminale afin de trouver LA formation qui déclencherait un déclic en moi... En vain. Les langues, je suis douée mais ça ne m'intéresse pas d'en faire mon métier, la littérature c'est bien, sauf quand on étudie des livres qui datent de Mathusalem toute l'année. Le droit, même pas en rêve. La psychologie... Bof pourquoi pas.

Maintenant c'est trop tard pour choisir autre chose, et me voilà embarquée dans le tourbillon des études forcées. Je ne peux pas me permettre de "ne rien faire" sauf que ça me fait mal d'aller étudier un truc qui m'ennuie et en plus faire payer l'inscription à mes parents alors qu'on sait tous que ça ne m'intéresse pas.

Le problème c'est que, je ne sais pas ce que je veux faire, mais ce qui est sûr, c'est que je sais très bien ce que je ne veux PAS faire. Malheureusement, la liste est longue du côté de ce que je ne veux pas...

Je suis allée consulter des conseillères d'orientations, mais la phrase qui est ressortie le plus souvent c'est "Fais ce que tu aimes faire".... Bof bof comme conseil.

Posté le : 20/07/2014 17:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les études, la vie, la famille...
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9501
Niveau : 63; EXP : 93
HP : 629 / 1573
MP : 3167 / 56116
Hors Ligne
Ma belle Loretta,
Pardon pour le retard, les vacances ont un peu vidé le site, mais ton interrogation est très intéressante.
Comment choisir, comment s'orienter ??
Le problème n'est pas simple mais il faut avant tout, ne pas perdre de vue, que dans la société actuelle on ne part plus dans une profession pour la vie en attendant de décrocher la médaille du travail, les chiffres disent qu'un étudiant actuel changera 2 à 3 fois d'emploi dans sa vie. Moi-même qui appartiens à une époque où la société était plus stable j'ai changé 5 fois d'orientation, sans compter les extras ponctuels que j'ai fait pour rendre service à des amis ou par opportunité (gestion d'immeuble, pigiste occasionnelle, création d'association, importation, organisation de voyage, rédaction de plaquette de tourisme, animation radio animation télé ...)
Je te dirais donc ce que j'ai dit à mes enfants, ne vous laissez jamais enfermer dans une orientation qui n'offre pas de passerelles sur d'autres choix.
Privilégie les langues, (Anglais, espagnol, chinois ou autres ... ) elles te serviront à peu près dans toutes les sections, et puis comme en amour, laisse toi guider par ton instinct, ouvre les yeux, pose des questions, fais des tentatives ..; jusqu' à la rencontre que tu ne soupçonnes même pas.
La littérature n'est pas du tout un mauvais choix, tu peux accéder, à l'architecture, à l'histoire de l'architecture, à des chantiers de restaurations, à l'étude de l'art, à l'école du Louvre, à l'édition, à la traduction, à l'enseignement, à la recherche, à la psychologie, au droit judiciaire ou des entreprises, aux assurances, à un emploi de cadre administratif ...à la politique, au métier de plume ( écritures des discours), au journalisme, pigiste ou sous contrat, documentaliste, au commerce, au tourisme...etc ... etc ..; la liste est loin d'être exhaustive.
Dans cette cuisine, la littérature est le produit de base auquel tu pourras ajouter une spécialisation et tu auras un choix d'emplois énorme.
Reste l'esprit ouvert, une discussion, une rencontre, viendront qui seront une opportunité, un simple job d'étudiant peut parfois susciter une envie ou une idée.
Tu es jeune, il n'y a pas le feu. et n'oublie pas on ne se marie plus pour la vie, et surtout sache que ce que tu exècres aujourd'hui peut te passionner demain, celle que tu seras dans 5, 10, 20 ans est encore une inconnue.
Poutous

Posté le : 24/07/2014 10:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
11 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 11

Plus ...