| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 20 juillet 2019 [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Défi du 20 juillet 2019
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1970
Niveau : 36; EXP : 75
HP : 178 / 893
MP : 656 / 11949
Hors Ligne
Bonjour à toutes et à tous,

Je vous propose un défi afin que vos vacances soient un peu littéraires.
Soyons fous!

Justement en parlant de folie, parlez moi de votre petit grain de folie ou des grains de folie en général?
Nous nous connaîtrons mieux ainsi!

Je vous souhaite à toutes et à tous de très belles vacances.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 20/07 16:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 20 juillet 2019
Plume d'Or
Inscrit:
18/02/2015 13:39
De Dijon
Messages: 1970
Niveau : 36; EXP : 75
HP : 178 / 893
MP : 656 / 11949
Hors Ligne
Je vous propose ma contribution au défi de la semaine sous la forme d'un fable que j'ai appelée "le fou et la chouette" :

Me croirez vous si je vous dis que la folie,
Sans vouloir à tout prix en faire une homélie,
Peut être une grâce pour l’esprit, je vous l’assure.
La sagesse l’inspirera sans la censure.

Un fou malicieux aimait courir dans son ombre.
Il avait des idées farfelues en grand nombre,
Dont il ne se séparait pas dans ses actions.
De tous ses détracteurs, il était l’attraction.
Il rêvait, il croyait en des choses impossibles,
Mais qui, pourtant, à ses yeux, étaient tant crédibles.
Je me trouve heureux comme çà disait-il !
Sans blâmer, mon attitude reste civile.
Et en pensant ainsi, il songea à l’exil.

Une nuit, alors qu’il ruminait dans son cœur,
Au clair de lune, il entendit une voix sœur :
- Hou-hou, hou-hou, je suis la voix de ta sagesse !
- Qui es-tu à m’interpeller dans ma détresse ?
- Je suis une chouette, ton futur emblème,
Laisse-moi cheminer au sein de ta bohème !
- Tu ne peux rien pour moi, je suis désespéré.
- Moi, je crois que ta peine est bien exagérée,
Lui dit le bel oiseau, d’un ton très libéré.
- On me reproche mon ignorance et mon ivresse,
Lui répond le fou, à l’humeur très vengeresse.
- Mais fais fi de tous ces tristes ricanements,
Amuse-toi, lui dit l’oiseau bien gentiment.
Poursuis ta voie vers la folie et ses soleils,
Et qu’elle n’y demeure jamais en sommeil.
Tu y verras ce que les autres ne voient pas,
Prisonniers qu’ils sont du carcan de leurs trépas.
Tu t’ouvriras sans masque au monde spirituel,
A l’inconnu, aux nouveaux savoirs actuels.
Ton intuition et tes désirs seront des roses
Que ton grain de folie et ta sagesse arrosent.
- Je comprends ce que tu attends, lui dit le fou !
En me livrant à la folie sans garde-fou
Je dois vivre en amitié avec la sagesse.
- Oui, c’est cela lui dit la chouette, avec hardiesse.
Tu seras capable de voir dans la pénombre,
D’y lever les tromperies et les illusions.
Ainsi s’éloigneront les pensées les plus sombres.
Viendront en ton cœur des espoirs en infusion.
- Je suis convaincu par cette belle embellie,
Lui dit le fou, saisi par un grain de folie.

De ce dialogue que faut-il en retenir ?
Quelques sagesses dont il faudra se souvenir.
La chouette vous le redira sans faillir.
Il n’y a pas de vie sans un grain de folie,
Il vous éloignera de la mélancolie,
Et donnera du sens à toute votre vie.
Pour avoir de l’esprit, il faut de la folie.
La folie de vivre est de toutes la plus précieuse.
Qu’elle ne vous EFFRAIE pas parce qu’elle est curieuse.
Commandez-la de manière très impérieuse.

Je vous souhaite à toutes et à tous un bon week end.

Amitiés de Dijon.

Jacques

Posté le : 20/07 18:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 37

Loriane, Plus ...