| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Temps d'anniversaire - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Temps d'anniversaire
Publié par modepoete le 04-12-2018 15:50:55 ( 9 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l



Temps d’anniversaire

Le temps sensé ; libertaire adversaire
Je le compte, en seconde, heure et ans
Instant présent du pompeux anniversaire
Que l’univers engendre sur son passant
¤
Il se va pour chapitrer les faits d’histoire
Au marquage indélébile des messages
Quand le souvenir repaît les mémoires
Et en manifeste périodique le bon usage
¤
Anniversaire aisé laisse moi donc passer
Je ne veux te compter ! Tu me blesses
Pourquoi te rallier en accusé, toi l’obstiné
Vers des contrées nues que tu délaisses
¤
Frondeur tu déprimes ravagé mon esprit
A sa pontée Il veut t’assumer incognito
Sans age, sans noble jour, flirtant l’infini
An par an au profond caché d’un ghetto
¤
Et ma pensée de sage visionnaire scrute
L’instant, l’heure, l’an de l’ultime denier
Quand le sournois monde ravagé mute
Poussière inconnue de l’humain renié
¤
Triste joie que de te convier précieux
Au temps anniversaire du frugal bonheur
Ta seule faveur est de m’avoir astucieux
Déposer là pour contempler ma terreur
¤
Je voudrai voir tous ces mondes des hier
Des présents, des demain sans aucun dépit
Sans anniversaire, sans fins, sans prières
Où seul compterai le fait de n’être le mépris
¤
O temps ! Je sais demain tu me quitteras
Et ma seule joie dans ta luxueuse éternité
Sera de voir ces quelques uns, O renégats!
Fêter l’anniversaire de mon tout dernier daté
ƒC


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
31 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 31

Plus ...