| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Fenêtres de vie - Poèmes - Textes
Poèmes : Fenêtres de vie
Publié par modepoete le 20-12-2018 15:10:00 ( 92 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l





Fenêtre de vie

Fenêtre de vie éclairée ; cadre sombre de vie
Sur un paysage illuminé mon regard sourit
A la sagacité de mes sains mobiles sillonnant
Mes peurs, mes douceurs d’horizons délirants
Et mes yeux sur les futurs se fixent indifférents
Dans les plaines lointaines, du besoin ardent
Où les bonheurs joueurs se hissent attachants
¤
Regarde la mer du haut de ses lames
Amère ne lui laisse pas rogner tes côtes
Retire-lui sa puissance ; elle n’est hôte
De tes malheurs nuisibles qu’elle ballote
Au gré d’ardues tempêtes destructrices
Vers l’aire de hautes dunes accusatrices
De tes pensées frigides, santé révélatrice.
¤
Sais-tu! Par les pores sains de ton corps
Elle voudrait creuser des gorges profondes
Pour laisser passer l’écume de sa féconde
Folie qui ravage les belles plages des mondes
Quand les plaines spirituelles se dissimulent
Derrière des presqu’îles et que s’accumulent
De nouveaux rêves où les malheurs reculent
¤
Sais-tu attendre! Quand les soleils brûleront
L’intempérance des vils orages conflictuels
Laisse-toi aller ; sur la mer douce et éternelle
Qui te conduiras dans sa sagesse sempiternelle
Vers des paysages clairs où tu retrouvera la paix
De ton esprit conquis par les beautés des réalités
Associé au bonheur vigoureux t’assistant assuré.
ƒC


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
53 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 53

Plus ...