| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Nature rebelle - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Nature rebelle
Publié par modepoete le 28-01-2019 14:51:26 ( 80 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l


Nature rebelle
¤
La nature rebelle ne m’a pas voulu
Je voulais me poser sage sur les nues
D’un retour vers mes aïeux, ces aînés
Eperdu j’ai traversé une autre grand’rue
¤
Ce soir je m’obligerai de n’avoir besoin
D’attitudes néfastes de ses grandes habitudes
Dans l’attente de plaire à ces mansuétudes
Au coin d’un sérieux remède pour témoin
¤
Poids de mon souci coriace, il se déploie
Dans mon corps intrigant, toujours et encor
Fort comme un toréador prêt au bel effort
Jouant de sa banderille, prouesse de la joie
¤
Essaim trop sein pique ton défiant dessein
Cheval de Troie attaque drastique ta proie
Corps tu ploies à l’exploit d’une fausse joie
Vain est ton destin maîtrise sain ton regain
¤
Corps ne te couches pas vaincu dans ta fièvre
Au final trajet de ta vie vers les fatales urgences
Déçu de tes espoirs qui te lèchent indécents
Et affichent pénibles une mort trop mièvre
¤
Quel écueil probant à voir ce paisible cercueil
Reluire d’une pelure, à l’efficace bonne allure
Fissure blême pour une chair déliée d’armures
Qui avance au seuil de l’infini néant qui l’accueille.

Mais la vie d’envie reprend pugnace, chemin de vie
Insoumise elle te défie méfiance , debout elle ne plie
Et résonnent en son âme les trompettes de la victoire
De ce noble petit bonheur que ne hante la gloire

ƒC




Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...