| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Neige et nature - Poèmes - Textes
Poèmes : Neige et nature
Publié par mariam le 11-02-2019 19:23:43 ( 12 lectures ) Articles du même auteur



J'aime la terre qui se repose en hiver. Sous la neige elle fond de plaisir, se gorge de l'eau fraîche des montagnes. Comme les champs sont beaux là-haut tout blancs dans les hauteurs! Chemins glacés, enneigés, on sort les crampons, les raquettes, les élégantes troquent leurs brodequins style 19e siècle, pour des bottes fourrées, qu'elles cachent sous leur robe à volants et leurs crinolines à frou-frou. Les lacs gelés sont prêts pour le grand patinage de la saison, on aime s'y promener bras dessus bras dessous, par couple ou par groupe d'amis un peu foufous. Dans les maisons enfumées par les cheminées mal ramonées, on part à la recherche des moufles rangées l'année précédente dans le grenier fait de bric et de broc. Dehors on coupe davantage de bois avant l'arrivée des rhumes et des grippes. Joies et misères de l'hiver, on se réjouit tout de même de la neige qui tombe à gros flocons dans le mois de février, avant que mars et ses giboulées ne fassent dégouliner grêle et grêlons sur les vitres embuées. Souvent le passage de l'hiver au printemps est capricieux, il me tarde alors de voir arriver les beaux jours où la nature laisse présager l'éclosion des bourgeons et du chant des hirondelles. Dès les premiers parfums des forsythias et des mimosas mon esprit, à moins que ce ne soit mon âme, est comme appelé, attiré par un ailleurs qui veut m'emmener là où les choses sont encore préservées, par souci d'un patrimoine protégé et naturel..

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...