| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Un petit malade coquin - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Un petit malade coquin
Publié par modepoete le 26-02-2019 16:35:14 ( 21 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l




Un petit malade coquin

Un garnement coquin
Assis dans lit
N’écoutant plis sa maladie
Demanda au magicien
Comment au matin
Naissent les lapins
D’un air très malin
Le magicien serein
Lui dit certain
Un peu de perlimpinpin
Poudre d’airain
Jeté dans mon chapeau fin
Et le grain dans le grain
Main dans la main
Sortira Petit lapin
De mon chapeau malin

Où caches-tu ?
Les petits foulards nus
Aux couleurs en revue
Me diras-tu ?
Le magicien d’un salut
Jette de la poussière battue
Dans ses doigts diffus
Sur les yeux têtus
D’enfants tant inattendus
Prêt d’être repus
De beautés aperçues
Qu’il trouve dans sa vertu
Au fond de son ciel d’azur

Ta magie découvre t’elle tout ?
Mais c’est fou!
Tes cartes elles sont où ?
J’ai du cœur au bout
De ma pensée qui se voue
A ton bonheur partout
Et je prends ta pensée debout
Sur mon esprit filou
Pour qu’elle me donne tout
Mais la bonne carte surtout
Tu vois au bout
Du grand trou
Qui joue !
Toi et moi à qui voyons tout

Dis-moi encore
Quand tu transperces les corps
De sabre d’or
L’enfant ne dort
Et ne crie Jamais fort
Dis-moi alors
Es-tu si fort
Pour venir à mon renfort
Quand la douleur me tord
O Bel enfant ! Si tu me mords
La magie vivante m’endort
Car mes yeux crient fort
Dans mon bel effort
De voir voyageur à tous les ports
Où s’oublie au dehors
Les misères d’abord
Vous laissant au plus fort
Des bonheurs d’or
Pour moi, oui ! Tu es plus encor

Ta magie c’est si beau
Reviendras-tu sitôt ?
Que je retrouve bientôt
Ma chambre au chaud
De mes sages idéaux
Vigilant à tous mes maux
Garantie-moi en réseau
Les frissons de ma peau
Quand dans mon cerveau
S’illumineront en grand flot
Tes astuces d’attrape-nigaud
Pour réconforter mon moral gros
D’un malaise rude plutôt
Reviens, reviens prince des gestes beaux
J’en reprendrai choisi un morceau.
©ƒC




Ps : Hommage à l’association Magie à l’hôpital

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
27 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 27

Plus ...