| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Tu t'en es retourné - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Tu t'en es retourné
Publié par modepoete le 10-04-2019 16:22:33 ( 47 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l




T

u t’en es retourné
¤
Tôt au petit matin
Tu t’en es retourné
Dans l’univers frais
De l’enfance des saints

Ton esprit à la main
Ame en bandoulière
Sur la plage d’hier
Tu as déplié ton dessein

Château fait de sable
Richesse qui s’écroule
Quand la vague roule
Les misères coupables

Mais la joie muette
De l’enfant solitaire
Se transpire légère
Sur sa chance fluette

L’oeil d’azur harponne
Tous les soleils d’or
Les enferme au nord
Dans la pauvreté friponne

Cachent leur violence
Les jeux de la vague
Quand le battant se rague
Dans une perfide danse

Enfant, to i le toujours prêt
Pour défier les dangers
Veille la houle atterrée
Elle désire vile te happer

Raisonnant espiègle loup
Affamé de science d’esprit
L’aventure tu as entrepris
Parcourant le rire du vautour

Tu fus instruit en sucreries
Pour chiper des bons bons
T’insérant chez le riche du pont
T’admettant dans de viles saloperies

Combien le rêve te fut doux
Voler de tes propres ailes
Au bonheur de l’azur du ciel
Lisant la réalité du monde fou.

Parti ru es parti
Loin de mes yeux d’ami
Nous n’étions en conflit
Toujours on avait à se sourire
Mais avant moi, tu es parti
J’en pleure toute les nuits
©ƒC

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...