| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Une autre vie - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Une autre vie
Publié par modepoete le 07-05-2019 17:01:31 ( 7 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l


Une autre vie

Un jour furtif, maman inquiète m’a dit
Mon sage enfant tu n’es pas bien ici
Je t’en prie va là bas au loin faire ta vie
Hébété j’ai mandé : Pour quelle vie ma survie?

Sur mon cocon ouaté familial se peut-il
Qu’une autre vie soit pour moi plus utile
Que celle sincère que je vivais futile
Allongé en farniente sur le rêve des Iles

O vie singulière, chemin d’habitudes
Bourrasques vives d’inquiétudes
Je voudrai transformer ces incertitudes
En belle passion que l’autre a entretenue

Je les vois tous qui mènent une vie belle
Pourrai-je m’en faire une juste nouvelle
Traversant les bizarreries d’une passerelle
Qui donne le ton à tous ces gestes éternels

Pourrai-je entrevoir une route colorée
Où les joies, les bonheurs défilent
Sur les abords de ma pensée qui se file
D’originalités défiant les marottes serviles

Dites-moi humains aux grandes passions
Quels mouvements votre vie à satisfaction
Pour ne pas ruiner votre volonté d’obsession
Qui me guiderait vers l’incontestable démission

Je voudrai de ma vie des feux d’artifice
Une politique gérée simple sans sacrifice
Qui me procure une grande vie en bénéfice
Que mon esprit encouragerait en bon altruiste

Bonne gens voilà ma vie n’a pas de saveur
Sur la carrossable laie clinquante j’ai si peur
De devoir pleurer cette fausse odeur du bonheur
Quand se fuit l’argent pauvre des durs labeurs

Comment pourrai-je alors avoir une autre vie
Quand les passions dissipent en viles impies
La bonne croyance docile d’un pauvre esprit
©ƒC



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...