| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Supplique de Quasimodo ( version plus sérieuse!!) - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Supplique de Quasimodo ( version plus sérieuse!!)
Publié par Titi le 08-05-2019 07:27:24 ( 50 lectures ) Articles du même auteur



Alors, il a fallu que les flammes déciment
L’ancestrale forêt toisant ma cathédrale
Et détruisent la flèche, cet éperon ultime
S’élançant vers le ciel, pour entendre mon râle

Le prince des ténèbres par cet acte espérait
Etre exécrés des Dieux, tel un péché mortel,
Qu’il en soit pardonné, Moi Quasi l’effrayant
Je plaiderai plus tard ….sa cause à l’éternel…

Car, il a du boulot le maitre de l’Eden,
Sa croix n’a pas suffi à taire la sottise
Des hommes plus enclins à promouvoir la haine,
Que l’amour du prochain, prôné par son église.

Il suffit ‘’d’apprécier’’ les premiers commentaires
De certains, avançant pour d’ambigües raisons,
Que ce sinistre feu qui venait de l’enfer
Etait l’acte venant d’une autre religion…

Pourtant moi le bossu, aujourd’hui sans refuge,
A celui-là jamais ne jetterai la pierre
Nul ne peut ici-bas, se comporter en juge,
Ou semer le mensonge et générer la guerre…

Car il est revenu le temps des cathédrales,
Le monde doit entrer dans une nouvelle ère,
Et tenter de sauver cette œuvre magistrale
Créée par vos aïeux: Notre Dame la fière.

Il vous faut rebâtir, croyants, païens, athées,
La preuve que ce monde, ce jour en déshérence,
Peut faire naitre l’espoir de demains enchantés
Et tarir à jamais l’ haïssable souffrance.

Ainsi pauvres mortels, vous apprenez du temps,
Car les hommes s’éprouvent au creuset du malheur,
Compagnons bâtisseurs, faites qu’avant longtemps
Notre dame à nouveau sonne pour le meilleur.

Moi Quasi le bossu, dont la laideur alarme
J‘hanterai de nouveau cette endroit de prière
Pour veiller qu’a jamais on ne verse de larmes
Si ce n’est de bonheur, sur Notre Dame d’hier….



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Donaldo75
Posté le: 08-05-2019 12:55  Mis à jour: 08-05-2019 12:55
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 1093
 Re: Supplique de Quasimodo ( version plus sérieuse!!)
Eh bien, voici un défi démarré haut la main, mon cher titi.
J'espère qu'il va donner envie aux autres auteurs de l'Orée des Rêves de répondre à ce défi qui reste un espace de camaraderie et de rigolade.

Je suis en train de réfléchir de mon côté. Une nouvelle, peut-être.

Bravo !

Donaldo
Istenozot
Posté le: 08-05-2019 15:25  Mis à jour: 08-05-2019 15:25
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1974
 Re: Supplique de Quasimodo ( version plus sérieuse!!)
Cher Serge,

Me voici rassuré. Quasimodo reviendra dans sa cathédrale, peut être pour réconcilier les femmes et les homme et les hommes avec eux-mêmes.
Et il sonnera peut être le carillon en permanence.

Sois mille fois remercié d'avoir répondu à ce défi. Je suis à mi-parcours je crois de ma réponse personnelle.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
52 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 52

Plus ...