| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Portrait de femme - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Portrait de femme
Publié par Loriane le 09-05-2019 17:20:00 ( 18 lectures ) Articles du même auteur



Vous la connaissez c'est sûr,
Femme bien élevée inquiète de son allure
Serpent immobile, fatigué,
Avance lent, doucement plan-plan
Suffisante pécore, compte bancaire en avant.
Pour elle, l'élégance est dans tes finances
Ordinaire est son nom
L'esprit en coton, le cœur en béton
Sa conversation de lieux communs
Ne souffre aucune opposition
Sous peine d'un air bougon, chafouin.
Les lèvres pincées sous la réprobation
Elle t'offre alors pour ta peine, sa moue bien agacée
Ses longs soupirs bruyants et excédés.
Entre ses bâillements et ses tenues de convenances
Rance sans nuance, le naturel en partance.
Bécassine désorientée elle est perdue
Si tu l'as changes de trottoir ou de rue.
Son cerveau ne vous dérangera pas
Habitué aux idées toutes faites qu'il produira
A vous de combler les oublis, les vides ...
Et de flatter son ego, ses besoins avides
Ses ennemis redoutables sont le regard des autres
Le don, la pensée nouvelle, l'effort et la fatigue.
Elle préfère la condamnation et la rancune où elle se vautre.
Le seul,objet de son intérêt pour elle, c'est "mézigue"
Donner, oublier est un effort impossible;
Maniérée, intéressée, juge, sans esprit, la "bourgeoise" est insensible.
LM

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 11-05-2019 09:05  Mis à jour: 11-05-2019 09:05
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1457
 Re: Portrait de femme
Voila ma chère Loriane un vrai cri de colère qui me fait songer à cette citation:

''i]Dans tout homme qui tient une plume... le bourgeois voit un inutile ; dans chaque bourgeois, l'homme de lettres est un ennemi.[/i]”

Ta description de cette bourgeoise colle plutôt bien avec certaines figures célèbres de notre monde actuel, ou le paraitre est dominant.

L'esprit en coton, le cœur en béton

Joli résumé d'une pensée absente chez ces princesses de la frime.


Serge
Loriane
Posté le: 11-05-2019 11:57  Mis à jour: 11-05-2019 11:57
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9025
 Re: Portrait de femme
Oui mon Titi, le paraitre et encore le paraître et dessous la vacuité, la vacuité totale, le vide du cerveau, le vide des sentiments, des femelles qui voient dans le fric la seule richesse.
Elles peuvent faire du mal parce qu'elles trahissent et ne savent pas reconnaître la vraie beauté.
M'énervent mais m'énervent !!!
Il existe aussi leurs pendants chez des mâles de la même triste race, aussi frimes !
Triste, espèce, pénible et bien décevante.
Il faut juste changer de trottoir quand on les croise.
Gros poutou à toi, merci de ton passage.
LM
Istenozot
Posté le: 11-05-2019 16:34  Mis à jour: 11-05-2019 16:34
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1952
 Re: Portrait de femme
Chère Lydia,

La muse de l'Orée partage avec nous sa rage à l'égard des mesquineries et des bassesses d'une bourgeoisie imbue d'elle même.
Ce poème me rappelle la phrase percutante de Gustave Flaubert : “La haine du bourgeois est le commencement de la vertu.”

Quel beau portrait de ces femmes égocentriques! Je crois également que l'on prouver des personnalités identiques dans la gente masculine.

Et le dernier vers est la dernière banderille tueuse qui sonne le glas de l'indifférence à l'égard de ces personnalités sans grand intérêt : ''Maniérée, intéressée, juge, sans esprit, la "bourgeoise" est insensible".

Je te souhaite un magnifique week end.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Loriane
Posté le: 16-05-2019 10:19  Mis à jour: 16-05-2019 10:19
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9025
 Re: Portrait de femme
Merci gentil Iste pour ton passage.
Ah que oui, je déteste ces gourdes qui ne fonctionnent qu''a la frime et dont les valeurs sont d'une bassesse qui interdit toute relation durable et amicale.
Lorsque l'on enlève leur masque de bienséance ne reste que le froid de la trahison et de la bêtise..
Combien sont-ils hommes ou femmes à ne rouler ainsi que pour eux ?
Vive les personnes simples et bonnes qui nous donnent de l'humain le meilleur.
Passe une bonne journée.
Poutou
LM
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
56 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 56

Plus ...