| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Inaltérables - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Inaltérables
Publié par BrokenKA le 03-06-2019 14:10:00 ( 29 lectures ) Articles du même auteur



La cause obscure de l’étincelle
Ne peut pas être accidentelle

Mais qu’importe car les criminels
Ne nous savaient pas immortels

La saveur de leur hydromel
A quelque chose de sensuel

J’ai mélangé aux chanterelles
Leur arsenic industriel

...

Le second coup fut plus frontal
Parut à prime abord brutal

Mais leur attaque bien trop axiale
A nui à leurs troupes colossales

Je t’ai sorti de l’arsenal
Tel un canon artisanal

Pour éjecter leur général
Lui offrant une croisière spatiale

...

La charge suivante vint donc du ciel
Visant notre glorieuse citadelle

J’avoue que des liens presque charnels
S’étaient tissés entre nous et elle

Nous avons dû être plus cruels
Face à une faute si solennelle

Avons déboîté leurs cervelles
Dans une liesse irrationnelle

...

Après de pareils récitals
Eut lieu un banquet triomphal

Je me suis joint aux danses tribales
Aperçu l’organe génital

De la muse la plus sculpturale
Qui me mit à l’horizontale

J’avais trouvé une autre rivale
Aux méthodes bien plus déloyales

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
55 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 55

Plus ...