| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Colleville :cimetiére des héros..... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Colleville :cimetiére des héros.....
Publié par Titi le 07-06-2019 14:29:05 ( 24 lectures ) Articles du même auteur



Le D-Day, ou les enfants de Colleville

L’océan, grand témoin, ici se veut paisible
A peine si le bruit de ses vagues est audible
Nul besoin de fureur, les mânes des héros
Ne supporteraient pas qu’elles en fasse un peu trop

La plage au sable blanc à jamais cohabite
Avec le souvenir, qui désormais l’habite:
L’ombre de ces enfants tombés, sur une terre
Qu’ils ne connaissaient pas, mais fut leurs cimetières.

Dix mille tombes blanches, tel un manteau de neige
Ordonnées sagement, font un triste cortège.
Les croix et les étoiles arborées sur les stèles
Arguent de la confiance, qu’ils espéraient du ciel.

Les Dieux à Colleville en ce jour n’étaient pas
La camarde annoncée, ce jour, leurs échappât
Ils ont pourtant priés en partant à la charge
Juste avant de mourir, au sortir de leurs barges.

La verte Normandie, que cette cote ceint,
Est depuis, silencieuse, n’ayant plus pour dessein
Qu’un devoir de rappel, aux hommes d’aujourd’hui
Espérant, sans y croire, à l’exemple produit.

Oh! monde de mensonges, que ta mémoire est brève ,
La liberté promise, aujourd'hui n’est qu’un rêve
Ils sont venus pour rien, ces enfants d’Amérique
L’espoir d'un lendemain qui chante, est chimérique,

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 07-06-2019 21:50  Mis à jour: 07-06-2019 21:50
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1963
 Re: Colleville :cimetiére des héros.....
Cher Serge,

Tu nous fais une beau témoignage de ce jour où tant d'hommes ont péri sur nos plages de Normandie pour faire renaître la liberté.
ET je te rejoindrai volontiers dans ton pessimisme alors que je suis plutôt enclin à l'optimisme par nature.

J'aime beaucoup cette strophe :

"Dix mille tombes blanches, tel un manteau de neige
Ordonnées sagement, font un triste cortège.
Les croix et les étoiles arborées sur les stèles
Arguent de la confiance, qu’ils espéraient du ciel."

Mille mercis à toi.

Je te souhaite un magnifique week end.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Titi
Posté le: 08-06-2019 07:07  Mis à jour: 08-06-2019 07:07
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1487
 Re: Colleville :cimetiére des héros.....
Merci Isté,

j'ai visité, en plusieurs occasions, cet endroit du souvenir et à chaque fois l'émotion est la même: respect, admiration devant les tombes de ces hommes sur une terre qui n'était pas leur, ….. et beaucoup de tristesse devant cet échec des hommes à savoir vivre ensemble.

'' La guerre c'est faire que la terre mange la chair des hommes'' énonce un poète, si elle pouvait servir également à les faire réfléchir!!!

Amitiés et bon Week end Isté.

Serge.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
35 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 35

Plus ...