| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mon héritage - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Mon héritage
Publié par modepoete le 21-02-2020 15:40:00 ( 29 lectures ) Articles du même auteur




Cliquez pour afficher l




Mon héritage

Mistral mon bon chat parles-tu aux cieux
Pour poster ton sixième sens sur mes vœux
Dis leur qu’ils sont là, anthologie vers les dieux
Mes mots qui donnent la parole au merveilleux
¤
Cette poésie a la saveur de ces mille roses
Qui parfument tous mes jolis mots en pause
Ils attentent patients que de bons esprits sains
S’en accaparent sagaces, pain de leur noble faim
¤
O mon Mistral ne griffe pas factieux les nuages
Escalade les preste et va sur ton grand vent sage
Déposer toutes mes pensées en sûrs avantages
Sur les esprits d’un monde que nuisible on ravage
¤
Ferme les fenêtres que ne s’envolent ces mots d’or
Ce grand trésor aux lettres que patient je dore
Sur l’épitaphe de ma pensée qui le soir s’endort
Sur mon grand rêve saturé de tant de remords
¤
Il sera le temps de mon héritage, je le lègue
Message approprié d’éternité qui se délègue
Aux âmes du futur pour qu’elles allèguent
La poésie source intarissable de bonheur allègre
¤
Elles tourneront les pages de mon grand livre
Pour s’abreuver silencieuses aux pluies ivres
De cette sagesse qui en ce jour gai me délivre
Des viles turpitudes de nuages difficiles à vivre
¤
Mon chat, ce bon chat gardien zélé de ma vie
Attend toujours qu’au matin bleu je lui sourie
Pour me dire que le présent jour n’est de pluie
Et qu’à la fenêtre m’attend la passion de l’écrit.
©ƒC

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
50 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 50

Plus ...