| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> L'extracteur de bave d'escargot 3 - Nouvelles - Textes
Nouvelles : L'extracteur de bave d'escargot 3
Publié par kealcig le 22-03-2020 02:00:00 ( 51 lectures ) Articles du même auteur



Je lui révélerai que mon supérieur hiérarchique, l’irrespectable adjudant-chef Darius Alexander Ménard de la brigade spéciale d’extraction, me persécute, qu’à cause de son incompétence, de sa tyrannie et de ses frasques, les comptes de la Tour sont grevés, je l’ai en effet souvent surpris à mettre un excédent de produit à 8% alors que du 6% suffisait. J’ai pourtant fait part à ce Darius Alexander avec la déférence qui sied à son rang, du gâchis occasionné de produit à 8%. Il ne m’a jamais écouté. Bien en contraire. Au risque de choquer mon interlocuteur, le génialissime Docteur Fournier, je lui rapporterai les propos tels qu’ils m’ont été formulés, sans les édulcorer, ni les travestir, car quoique scandaleusement abjects, le Docteur a le droit à la vérité. De plus, il m’est pour ainsi dire impossible de les taire, ressentant en effet le besoin irrépressible de me confesser, tant les mots sont lourds et graves et représentent à terme une menace pour la rentabilité de la Tour. Darius Alexander Ménard m’a donc répondu de façon discourtoise en postillonnant, « qu’il se foutait du bilan de la Tour. Tant qu’il est payé. » Ce « je m’en foutisme » m’exaspère. Darius Alexander Ménard est -n’ayons pas peur des mots- un. Egoïste. Qui ne pense pas au bien de la Tour. Je le soupçonne même de s’en mettre dans les poches, cela ne m’étonnerait pas, d’ailleurs plus rien ne me surprendrait de la part d’un si vil individu. Tout ça je le dirai au Docteur Fournier. Que ce Darius Alexander vole, bâcle son travail et n’a aucune conscience professionnelle, alors même que les responsabilités qui nous incombent sont énormes. Mon devoir m’oblige par conséquent à pratiquer une délation salutaire au bon fonctionnement de la Tour et par là même de faire cesser ces outrages et actes de sabotages. Le Docteur Fournier comprendra. Il se penchera vers moi avec empathie, m’autorisant peut-être émotionné par ma sincérité d’obtenir le privilège de le regarder, m’interrogeant alors sur mon poste. Je lui répondrai avec fierté, « extracteur de bave d’escargot ». Avec la curiosité caractérisant ce grand scientifique et bien qu’en connaissant les réponses par avance, il ne manquera pas par politesse de me presser de questions afférentes aux différentes étapes du processus d’extraction. Il faut en effet savoir que l’extraction de la bave d’escargot sollicite une biotechnologie de pointe et que n’importe qui ne peut pas s’improviser extracteur. L’extraction est un art nécessitant de la patience, du doigté pour ainsi dire. Préalablement à la phase d’extraction proprement dite, il s’agit de conditionner les escargots, de les mettre dans des dispositions d’esprit favorables. Le gastéropode pour produire le maximum de bave doit être effectivement incité à se transformer en femelle, une étude américaine très sérieuse sur la question ayant déterminé que c’est en mode femelle que l’escargot, cet animal hermaphrodite, produit le plus de bave gélatineuse. Des stimuli visuels –projection de films pornos escargot- et auditifs –musique langoureuse et/ ou répétitive- sont en l’occurrence diffusés. Le rôle de l’extracteur est alors de bondir avec intrépidité dans la cage de chaque escargot, de le saisir et le placer sur l’aspirateur à bave. L’opération est rapide et dure une dizaine de secondes. Le gastéropode ne subit aucune souffrance, son intégrité physique est respectée et il est simplement replacé pour 24h dans son terrarium, où il est nourri de salades et d’herbes ogéméisées pour augmenter les capacités baveuses.
L’animal récupère vite de ces différentes manipulations.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
34 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 34

Plus ...