| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Surp-Rise - Poèmes - Textes
Poèmes : Surp-Rise
Publié par NicoG le 22-03-2020 19:06:09 ( 4 lectures ) Articles du même auteur



Surp-Rise

Il suffit de croire pour faire

Tu peux faire la foire, tout foire partout je le flair

Le temps à perdre, déjà j'l'ai dit trop tard c'est fait

Ce que leurs sales images peuvent balancer comme mensonges et saloperies

Y'a que le mouvement qui nous construit, alors on stagne en destructions

De l'intérieur à la façade. Le véhicule c'est la santé

Si t"es savant tu sauras que c'est le trajet qui trahie son âme

Il suffit de faire pour croire, souvent si t'inverse ça marche

Alors j'insiste, merci, mes frères humains et toi

Il se reconnaitra, j'attends ses phrases ici, derrière le M I C

Celles tellement acides, que les oreilles des murs auront croisé Alien c'est sûr

T'sais quoi, une main tendue c'est rare

Dans nos vies c'est même de l'ordre de l'historique

Comme nos rires, comme l'amour, comme ces petits

Qui apparaissent pour illuminer nos existences frauduleuses

Si ils m'ont apprit une chose eux, c'est à ouvrir les yeux sur toutes ces merveilles

Alors entre toutes nos distractions que je connais, docteur en addictions

Faudra trouver LA solution, changer les choses

La solution à laquelle tous nous nous unirons

Car les nourrissons ne croiront pas longtemps que personne n'est coupable

Regardez notre planète, il suffit de faire

Pour croire, rendez vous sur Mars !

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
59 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 58

Titi, Plus ...