| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> La ballade des pauvres humains - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : La ballade des pauvres humains
Publié par Istenozot le 11-04-2020 16:20:00 ( 142 lectures ) Articles du même auteur



Pauvres humains qui tant de vanité avez ;
Elle gouverne votre pensée et vos actions.
En tous ses ressorts et son écume vivez.
Vous en êtes si pétris de satisfaction,
Qu’elle vous fait oublier que vous êtes si peu
En ce monde qui n’est pour vous qu’un franc alleu.
Vous n’êtes que des êtres faits de chair et d’os,
Qu’une espèce parmi toutes dans ce cosmos.
De cette vanité, vous devez vous absoudre
Et chercher le bel esprit pour vous y résoudre !

Devant ce virus qui vraiment vous contrarie
De la mort vile, il vous livre à la barbarie.
Malgré cela, rien en vous n’est bien réfléchi ;
Un avenir sûr est loin de vous être acquis.
Des grâces du savoir soyez en imprégnés,
Pour vaincre ce tueur et pouvoir le saigner.
C’est un guerrier invisible que rien n’arrête
Partout où il s’installe, il sème la tempête.
Vous devez bien vous protéger contre ses foudres
Et chercher le bel esprit pour vous y résoudre !

Votre vanité est une grande bassesse.
Vous en devenez arrogants avec largesse.
Ne demeurez point dans cette grande fratrie ;
De la grande faucheuse, elle ourdit la patrie.
Revenez à l’intelligence de l’action.
Débarrassez-vous des fausses informations.
Vous deviendrez humbles après avoir entrepris ;
De l’expérience, vous aurez beaucoup appris.
Ainsi, contre lui, vous aimerez en découdre,
Et chercher le bel esprit pour vous y résoudre !

Frères humains, si vous voulez un avenir,
Gardez vous de l’enfer qui pourrait advenir.
Combattez ce virus avec humilité.
De ses mutations ayez la lucidité.
Et chercher le bel esprit pour vous y résoudre.

Jacques HOSOTTE

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Marco
Posté le: 12-04-2020 12:44  Mis à jour: 12-04-2020 12:44
Plume d'Or
Inscrit le: 17-05-2014
De: 24
Contributions: 725
 Re: La ballade des pauvres humains
Je maudis l'humain, ce nombriliste narcissique
Doté d'un esprit dictatorial, Dont l'incurie, l'indifférence et sa vénalité font de ce monde,
Un tombeau ;
J'honnis l'inhumanité de tous ses Habitants !



Jacques, c'est un très bel écrit.
Je ne te connais qu'au travers de tes textes,
tu as tout d'une belle âme, Je suis ravi de cette rencontre "poétique".

Prends soin de toi.
Amitiés.

Marco

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: La ballade des pauvres humains Istenozot 12-04-2020 22:40

Auteur Commentaire en débat
Ermite
Posté le: 13-04-2020 08:42  Mis à jour: 13-04-2020 08:42
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1562
 Re: La ballade des pauvres humains
" Pauvres humains"
Pauvres nous.
Si l'après doit être différent de l'avant ( expression qu'on ne cesse d'entendre ), il faut sans doute faire preuve d'humilité,
Mais en ce temps de Pâques, je crois que cela ne se fera pas sans sacrifice.
Une sorte de lâcher-prise, afin de changer vraiment ( le veut-on ? Ne souhaitons-nous pas, en fait, que rien ne change
profondément. Il suffit d'entendre des personnes dire qu'ils feront la fête après.) Il n'y a rien là de pessimisme, simplement un regard, une tentative de comprendre.

Bises du frérot.

Auteur Commentaire en débat
Jeff111
Posté le: 18-04-2020 22:33  Mis à jour: 18-04-2020 22:38
Accro
Inscrit le: 31-01-2015
De: Narbonne
Contributions: 221
 Re: La ballade des pauvres humains
Aïe!
Il y avait le "Pauvre Rutebeuf" de Ferré,mais là,franchement,j'ai envie de dire "Pauvre Villon"...
"Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre"
Sans rancune...

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: La ballade des pauvres humains Istenozot 19-04-2020 19:35
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
31 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 31

Plus ...