| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ciel d'hiver - Poèmes - Textes
Poèmes : Ciel d'hiver
Publié par Marsu le 28-09-2021 15:49:58 ( 113 lectures ) Articles du même auteur



Le ciel à la tête dans les nuages :

il en a oublié la réalité du temps,

et, pour se lever, prend tout son temps.

Il aurait voulu une vie sans nuage.

Le ciel a, ce soir, la tête dans les étoiles :

il en est toute à sa rêverie quand la lune lui sourit.

Il aurait voulut une vie les yeux plein d'étoiles.

Le ciel a plus d'une corde à son arc

pour nous faire voir des astres

et nous faire oublier les désastres.

Le ciel aurait voulut une vie sans parque.

Le ciel a, hier matin, lavé tous ses soucis.

il s'est arc bouté à la terre

pour les mettre en terre.

Le ciel aurait voulu une vie réussie.

Le ciel a, ce matin, mis ses lunettes.

Il est ébloui par la vigueur du soleil

qui lui donne une belle couleur de miel.

Le ciel est, ce matin, bien tête en l'air.

Il doit remettre de l'ordre dans ses idées

et quelques mystères élucider :

il a connu toutes les ères.

Le ciel a, malgré tout, relevé la tête

quand le soleil lui faisait grise mine

et de gris, parfois il fulmine

le ciel aurait voulu une vie sans prise de tête.

Le ciel a, ce matin, les idées bien brumeuses.

Il a passé une nuit blanche

et a drappé la terre d'une nape blanche.

Le ciel aurait voulu une vie fastueuse

Le ciel a eu, aujourd'hui, avec le temps quelques heurts.

Il est passé en cou de vent

et à balayé les ans :

le ciel aurait voulu une vie sans heures. Le ciel a été bien généreux :

il a fait croire pour une nuit

que s'envolaient tous nos ennuis

Le ciel aurait voulu une vie au front moins nuageux.

Le ciel est sur son peiti nuage.

Il a pourtant le regard laiteux : i

l sent les souvenirs capiteux.

Le ciel aurait voulu une vie sans âge.

Ce sont les ciels divers -

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
27 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 27

Plus ...