| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Sa chevelure - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Sa chevelure
Publié par ironik le 30-09-2012 19:10:00 ( 815 lectures ) Articles du même auteur



Lorsque les cieux bleutés
Comme l’aile du geai,
Les terres arpentées
De leurs rais innondaient,

Lorsque le doux auster
Des premiers jours de mai,
Absent depuis l’hiver
Qui jadis s’annonçait,

Chassait l’ultime neige
Qui berçaient les journées
Et leurs mornes cortège,
Vers la suivante année,

Lorsque l’astre doré
Brisant son triste teint
S’avance dans l’orée
De ses rayons l’étreint,

Rien ne peut être beau
Ainsi que ses rousseurs
Qui ne sont que d’échos
Aux cieux et leurs douceurs.

Elles glissent des tempes
Pour effleurer ses joues,
Sur les épaules campent,
Le temps seul d’une moue,

Poursuivent leur chemin
Vers ce dos dérisable,
En ruisseau de carmin,
En fleuve inaltérable.

De ses doigts dénudés,
Elle noue et dénoue
Deux boucles évadées
De ses flots qui s’ébroue.

Des reflets apparraissent
Lorsque le vent dormeur
Sortant de sa paresse
S’élève avec rumeur.

Et du blond, et du brun,
Relevant son allure
S’annoncent, récurrents
Dans sa chevelure.

Il y a dans ces haies
Un soupçon de beauté
Il y a dans ces traits
Un brin d’éternité.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 04-10-2012 21:00  Mis à jour: 04-10-2012 21:00
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9079
 Re: Sa chevelure
Hum !!ça c'est délicieux, l'ambiance est bien présente.
"Auster" tu parles du vent ?
Citation :
Il y a dans ces haies
Un soupçon de beauté
Il y a dans ces traits
Un brin d’éternité.

Belle conclusion
Merci
ironik
Posté le: 04-10-2012 21:59  Mis à jour: 04-10-2012 21:59
Plume d'Or
Inscrit le: 13-06-2012
De:
Contributions: 77
 Re: Sa chevelure
Merci! Oui je parle du vent! :)
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...