| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Le théâtre de ma vie - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Le théâtre de ma vie
Publié par Istenozot le 07-07-2022 20:50:00 ( 72 lectures ) Articles du même auteur



A Beaulieu en Languedoc, il y a dans la garrigue un théâtre des carrières qui est un théâtre de verdure et que je veux voir comme le théâtre de ma vie, de ma nouvelle vie alors que je commence une vie de retraité :

Je viens voir ici le théâtre de ma vie.
La magie, le mystère y résident à l’envie.

Naît le printemps de mes jours dans ce beau théâtre.
De toutes mes fontaines vives, il est mon âtre.
Il vole haut dans les ramures de ses pins ;
De mes émois fleuris, il est le baladin.

Je viens voir ici le théâtre de ma vie.

En mon moi, il fleure le thym et la lavande.
Ses accords jouent le refrain d’une sarabande.
Le regard porté sur cette scène est magique ;
Il éloigne de mes vues les instants tragiques.

Je vois défiler le théâtre de ma vie.


Au-dessus des chênes, la fortune m’appelle,
Je m’élève vers elle comme une hirondelle.
S’envolent dans le crépuscule les douleurs muettes
Qui font germer dans l’espérance des bluettes.

Je vois s’enrichir le théâtre de ma vie.

Les chênes chantent la mélodie du soleil.
Devant leur moire, rien de moi n’est en sommeil.
Les ondes de Dame Nature m’émerveillent ;
Devant leurs milles feux, je demeure en éveil.

Je vois s’épanouir le théâtre de ma vie.

Dans les jeux des divins artistes je t’attends.
De leurs espérances, je suis le révérend.
Dans mon théâtre, tout demeure encore possible
En ce lieu, l’azur des cieux demeure accessible.
J’y vois dorénavant un décor de verdure
Qui me protège contre beaucoup de blessures.

Jacques HOSOTTE

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...