| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Dans cet arbre accrochés - Poèmes - Textes
Poèmes : Dans cet arbre accrochés
Publié par croma le 02-12-2022 09:50:00 ( 156 lectures ) Articles du même auteur




Dans cet arbre accrochés, les masques des ancêtres
paysans avocats, artistes, musiciens
ils venaient de la ville, ou des traveaux champêtres
ayant vécu l'amour, ces sentiers du destin

de racines profondes, remontant à des siècles
puisant, au fond des terres, les sources de la pluie,
leurs fêtes paroissiales, jouissances de leurs cercles,
les mariages et batêmes, le riz sur le parvis

Dans cet arbre accrochés, leurs intuitions de l'âme
au fond des cathédrales, cette clé du sésame
ouvrant les tabernacles, itinéraire du temps
des anciens traumatismes et leurs arts résilients

et le tien ébranlé, comme feuille fragile
retenue par l'espoir, ce minuscule fil
au bout de tes angoisses, tu es encore vivant
la sève te retenant, pour encore quelque temps

Dans cet arbre accrochés, tes fruits providentiels
tes batailles pour ta trace ici-bas sur la terre
ton masque tombera, mais l'amour essentiel,
restera fondateur de l'arbre séculaire

le 22-11-2022

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Marsu
Posté le: 02-12-2022 11:45  Mis à jour: 02-12-2022 11:45
Accro
Inscrit le: 01-04-2021
De:
Contributions: 231
 Re: Dans cet arbre accrochés
Magnifique????

Auteur Commentaire en débat
till
Posté le: 09-12-2022 14:44  Mis à jour: 09-12-2022 14:44
Semi pro
Inscrit le: 12-10-2022
De:
Contributions: 86
 Re: Dans cet arbre accrochés
Bonjour croma,


On nous donne ici à lire un arbre généalogique mâtiné d'héraldique fût-elle profane car tous ces ancêtres par leur masque arborent un blason.
On est ici dans la France profonde voire reculée qui vit encore dans la tradition, respecte ses pères et leur croyance, leurs blessures, leurs remèdes.
C'est la France d'une région, d'un terroir qui a traversé l'Histoire et le poète qui la célèbre en est la sève à l'apogée de sa montée qui se prépare à faire partie de sa mémoire et à devenir un maillon de la chaîne des pères perpétuateurs pour les générations à venir conscient de son combat mais surtout de son '' amour essentiel ''. Masque parmi les masques, il pourra tomber le sien pour devenir à son tour légendaire et faire partie des veillées à venir.

Après cette lecture me trottent dans la tête les mots sincérité, fidélité, authenticité. On respire ici l'essence des siècles résultante de l'essence d'une population consciente de ses valeurs servie par une très belle écriture, maîtrisée, pesée, sereine et lyrique à la fois.
Je souscris à ce sensible hommage.

Un très beau cadeau.


till
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
17 Personne(s) en ligne (5 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 17

Plus ...