| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Alignements discrets - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Alignements discrets
Publié par mercier le 14-07-2023 19:52:15 ( 245 lectures ) Articles du même auteur



Alignements discrets

Héritage du silence,
Un faisceau de brume
Ondule sur la plage du matin.
L’azur se fait voile au large de tes yeux
Où miroitent l’envie;


Envie de terre,
Amplifiant le refrain
Où se cachent des oiseaux de myrtilles
Qui peuplent les collines de fraîcheurs miniatures.


Envie de lumière,
Soulignant le regain des lunes anciennes,
Celles que tu guettais le soir,
Quand les tiens s’étaient assoupis.

Envie de souvenirs,
Tu sais ,
Ceux d’une époque sablonneuse
Donnant à tes pas le support d’un écrin.

Envie d’ailes,
Celles qui te donneraient un jour
La fragilité des alizés,
Le don des courbes altières
Esquissées sur l’ombre d’une pluie de murmures,
Pluie sauvage
Bientôt bruissant sur le toit des prêles .


Envie de couleurs,
À l’aube,
Quand les mondes exquis se parlent
En marge du soleil,
Là,
L’océan se fait miroir,
Mot de jade,
Minute de cire,
Accueillant l’ombelle de tes cascades intérieures
Pleurant l’ancêtre du vent
et la vague initiale des tempêtes.

Envie de senteurs minimales,
Roulant en horizons cendrés
Sur la ligne d’un nouveau sud
Là ,
Meurent les fragrances subtiles des étangs mordorés .



Envie de sourire,
Les masques animaux sont encore trop apeurés
Pour que sourde l’étincelle d’une rencontre.


Envie de peau,
Pour recouvrir l’esprit virginal des forêts,
Brocéliandes de bruyères matinées de philtres musqués;
Au loin,
Des musiques boréales s’écoulent aux abords de ton visage
des visiteurs égarés, cette nuit-là, te convièrent
Au sabbat des jouvencelles ,
Celles qui savent lire les rayons de lune
Pour annoncer aux tiens
Le profil racé des licornes d’après-demain.


Envie de lenteur ,
Nécessaires
Pour que tes amis des plaines immenses
Aient le temps de migrer vers le fleuve audacieux
Qui coule en bas,
Vers le Maldoror du vide,
Embusqué au sein d’ austères confluences.

Envie de solitude,
Car tes tribus te pèsent parfois,
Quand tu éprouves le besoin de peindre
D’étranges silhouettes
Sur les parois des calcaires innocents,
Dans le ventre des grottes hyalines,
Tu sais,
Celles qui résonnent des chants éperdus
Des époques lointaines.

Envie de pollen,
Quand tu étais abeille solitaire,
Saupoudrant de givre et de mica
Les corolles magnétiques
De diaphanes esquisses
Destinées aux champs d’étoiles…


Envie de rôder
Aux abords de la lune,
Pour y deviner l’étendard discret des chamanes.

Envie de compléter la gamme des bruissements animaux:
Carabes de vermeil,
Sauterelle d’argent
En passe de devenir perles nuageuses ,
Descendant vers la page radieuse
D’une nuit précieuse et vulnérable.

Envie de rouler dans les ruisseaux ,
Comme une larme de rubis
Attendant l’aube,
Pour éclore en un éventail sucré
Jalousé par les oiseaux-lyres
Venus des continents où psalmodient
Les oracles d’un matin rare,
Instable encore...


Ton sillage entraîne avec ses strophes kaolines
Le devenir des paysages novices,
Sur lesquels se posent en hésitant
Le vaisseau de ton ombre,
Annonciatrice de gestes bleutés
Par le silence,
Par les elfes des sous-bois,
Qui finissent en riant
Le dessin futuriste de tes caravelles,
À la recherche d’un rivage ocre
pour y accoster enfin ,

Là,
Tu le sais ,
Les iguanes savants répondront à tes questions ….



14 Juillet 2023

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
till
Posté le: 20-07-2023 15:48  Mis à jour: 20-07-2023 20:12
Semi pro
Inscrit le: 12-10-2022
De:
Contributions: 86
 Re: Alignements discrets
Bonjour Mercier,


Remarquable leçon. L'envie a des arrière-goûts de péché, ici elle sert à magnifier les vertus de l'être aimé. Que ne se termine pas en conséquence l'envie d'avoir envie et l'on aura une idée du bonheur.


''Envie de ta peau'' : Un sommet !


''Envie de solitude,
Car tes envies te pèsent parfois,
Quand tu éprouves le besoin de peindre
D'étranges silhouettes
Sur les parois des calcaires innocents
Dans le ventre des grottes hyalines,
Tu sais,
Celles qui résonnent des chants éperdus
Des époques lointaines.''

Ô le berceau primordial de toute humanité ! Ô les Vénus Mamosa au doigt coupé qui nous tendent la main depuis les parois des cavernes ! Un autre sommet !




till
Marsu
Posté le: 24-07-2023 07:18  Mis à jour: 24-07-2023 07:18
Accro
Inscrit le: 01-04-2021
De:
Contributions: 231
 Re: Alignements discrets
Très belles images
Magnifique????
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
112 Personne(s) en ligne (32 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 112

Plus ...