| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Tant qu'il y aura des pommes - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Tant qu'il y aura des pommes
Publié par tchano le 19-10-2012 10:40:58 ( 1100 lectures ) Articles du même auteur



(Puisque Loriane me tend la gaule, avec son poème désirs et que c'est de saison, je dédie à mon tour ce texte, qui date un peu, à Iktomi ainsi qu'à tous les amoureux de la gent pommienne)




Un jour Prima Donna donna à maître Adam,
A l'Adam de l'Eden, a mettre sous la dent
Le pêché par le fruit.. Non le fruit du pécher,
Pêcher qui fait la pêche, mais l'api du pêché.
( Ne vous méprenez pas, bien que dans cette histoire
Se côtoient blanc et noir, l'api n'est pas la pie,
Mais bien la pomme d'api). Quand donc le premier homme,
Pas si ballot en somme, eut à la bouche l'eau,
Pas l'eau d'un pomelo,mais bien l'eau du pêché,
Il ne put s'empêcher, malgré le prêche proche,
( Qui dit préchi précha ?) que prodigua le père,
De se prendre à l'appât des appas de l'api.
Quand de sa paire d'yeux, Dieu le père vit des cieux
Cet acte sacrilège, sacripants cria-t-il,
Lançant un doigt rageur. Le majeur ou l'index ?
Cette question majeure, en forme de gageure,
Est débattue sans fin par la fine-fleurs
Des férus de fariboles, affairés au futile.
Au cours d'une expertise, les avis se divisent.
Dix disent c'est le majeur, les autres contredisent,
En renversant le pouce, ils poussent cette sentence:
" A l'index le majeur !" Pourquoi pas le majeur ?
Car si le majeur d'homme connote un fond vulguaire
Dans nos guerres de chiffons, quand il descend des cieux,
Il n'est que sentencieux. Sur d'autres points vitaux
On monte vite au créneau. Le démon qu'on décrit,
En crotale en cobra, en ovipare à crocs,
Crussions nous en vipère, serait c'est renversant,
Un vers sans crocs, mignon, un petit vers trognon
Trônant donc dans l'api. C'est assez direz vous,
Les débats sont tassés ! je répond que nenni !
le fruit n'est ni reinette ni pomme d'autre acabit.
Selon des gars calés, trés côtés, peu catho,
C'est dans sa cave qu'Eve, abritait le beau fruit,
Un abricot enfoui.On a même affirmé,
Faisant fi de la fable, que d'une figue elle fît
Offrande affriolante à l'éphèbe folâtre.
Il ne put pas nier, pris la main au panier,
(Pied de nez au precepte),d'y avoir pris son pied.
Si le père tout puissant, proscripteur de la pomme,
( Préscrite pourtant par les lois prophilaxiques),
Avait permis la pomme, je suis prêt à parier
Qu'Adam le premier homme, aurait consommé pas
Moins de cinq fruits par jour.S'en serait il lassé,
Rassasié par l'excés, lorsque serait passé
La saison des saveurs suaves et sucrées..?





Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
dumont011
Posté le: 19-10-2012 15:18  Mis à jour: 19-10-2012 15:18
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Tant qu'il y aura des pommes
beaucoup d'humour suave qui se boit comme du cidre!
Iktomi
Posté le: 19-10-2012 17:49  Mis à jour: 19-10-2012 17:49
Modérateur
Inscrit le: 11-01-2012
De: Rivière du mât
Contributions: 684
 Re: Tant qu'il y aura des pommes
Salut tchano

Je salue l'humour et le brio, c'est vif et enlevé, rafraîchissant, et tu démontres très bien que la poésie n'est pas condamnée à être barbante et hermétique pour être de qualité.

Bien à toi
Loriane
Posté le: 19-10-2012 19:49  Mis à jour: 19-10-2012 19:49
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8985
 Re: Tant qu'il y aura des pommes
Là, je suis très contente de le retrouver sur L'ORée.
Je me souviens que je l'avais mis en première page, parce que vraiment j'aime la subtilité de ce poème.
C'est bon en fait de tomber dans les pommes.
Merci
Grenouille
Posté le: 21-10-2012 14:38  Mis à jour: 21-10-2012 14:38
Plume d'Or
Inscrit le: 22-01-2012
De: Alsace
Contributions: 317
 Re: Tant qu'il y aura des pommes
Merci pour ces poèmes sur la pomme, moi qui suis allergique aux poèmes, j'ai adoré !
Comme le dit Iktomi, " la poésie n'est pas condamnée à être barbare et hermétique pour être de qualité "
Des poèmes comme ceux là et je deviens accro ....

france
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
37 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 37

Plus ...