| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Tahiti le bonheur dans la peau - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Tahiti le bonheur dans la peau
Publié par Loriane le 19-02-2012 20:39:13 ( 647 lectures ) Articles du même auteur




Tahiti, le bonheur dans la peau

Les farouches filles, nées des anciens volcans,
Follement parsemées, éclats en myriades,
Attirent fascinantes, mystérieuses naïades,
Soudainement jaillies sur l'immense océan.

A nos yeux, s'offrent liées magique ruban.
Grâce de paradis, échoués en pléiades,
Nous enivre, ensorcelantes folles thyades
Larmes des Dieux pour nos amours, Iles sous le vent.

Leurs pics couverts de fleurs, fougères arborescentes,
Rubis des flamboyants, auréoles luxuriantes,
Parées d'aventurine émeraudes sensuelles,

Lourdes senteurs du tiaré, voluptés nocives,
Caressantes et impudiques des femmes si belles,
De la voix et des reins offrent leurs danses lascives.
----------------------------------------

Le sable noir brille sous le lent baiser des flots,
La folle chevelure du cocotier balance
Des maoris, le toere rythme la danse
Saoule les vahinés, les tanés des îlots.

Tamuré depuis l'enfance, outrance et aisance,
Là haut le chant des cascades comme un sanglot,
Rafraîchit les peaux, d'une bruine sur les maillots,
La danse cesse au tamara, la bombance.

Loin l'homme pêche sur des pirogues à balanciers,
Vers les motus guidées par le Tiki sorcier,
Suspendues sur la transparence bleue du lagon.

Sous le saphir, le pers, les poissons, les coraux,
Où vivent les légendes les histoires de dragons,
Magie, colliers de fleurs, le bonheur dans la peau.

Lydia Maleville

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...