| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Qu'en est-il de nous? - Poèmes - Textes
Poèmes : Qu'en est-il de nous?
Publié par astre le 08-02-2013 18:00:00 ( 674 lectures ) Articles du même auteur



Tu ne me connais pas, mais pourtant un instant…
Un fil de lumière s’est dressé contre tout
Comment me l’expliquer ?jaillissant du néant
Le ‘’Je ‘’ n’existais plus faisant une place au ‘’nous’’

Deux regards dirigés vers une seule direction
Comme une même larme partagée en deux
Ta souffrance est mienne elle est notre visions
La mélancolie pure, en contemplant les cieux

Que te dire à présent ? L’orage est passé
Peux-tu ressentir là ? Ces interrogations
Celles que je me pose…les liens sont-ils brisées ?
J’ai pourtant peur d’avoir pris l’autre direction

Une prison éphémère ou une cage d’orée
Je dépose en présent ces roses fanées
Je les ai vus flétrir c’est vrais je l’ai vécu
Alors pour en finir Le fil s’est rompu.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 09-02-2013 22:44  Mis à jour: 09-02-2013 22:44
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9079
 Re: Qu'en est-il de nous?
Citation :
Deux regards dirigés vers une seule direction
Comme une même larme partagée en deux

Le côté écorché, en souffrance donne à tes vers une belle nostalgie.
Plaisir à lire
Merci
Terra
Posté le: 09-02-2013 23:58  Mis à jour: 09-02-2013 23:58
Plume d'Or
Inscrit le: 19-02-2012
De: Snake eye
Contributions: 370
 Re: Qu'en est-il de nous?
C'est si mélancolique, triste ce lien rompu, le fil coupé.
Merci.
astre
Posté le: 11-10-2018 10:44  Mis à jour: 11-10-2018 17:52
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De: Neuchâtel(CH)
Contributions: 79
 Re: Qu'en est-il de nous?
Salut Lydia,
ce passage en particulier est tiré d'un livre de Antoine de Saint-Exupéry je cite:
Quand on aime on ne regarde pas l'autre mais plutôt dans la même direction que l'être aimé.
Parfois je vois des gens tristes elles me font rire(ces situations...)...je ne ris pas d'elles mais vois les situations,
que la vie m'a fait passer pour en être là où j'en suis et comment je m'en suis sorti.
Mais d'autres un petit tourment sur un visage ami c'est comme si...
tout ce qui fait mon bagage de pensées philosophiques qui pourrait aider l'autre à surpasser ce tourment,
je le partage au moment de la rencontre de nos Visions... qui devient notre Vision.

Merci à toi.
astre
Posté le: 11-10-2018 10:56  Mis à jour: 11-10-2018 10:56
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De: Neuchâtel(CH)
Contributions: 79
 Re: Qu'en est-il de nous?
Je pense à ma période Astor Piazzola
Eh oui
Je te recommande poème pour Marielle le moment où enfin tu me dirras...

Ce qui est beau en Amour c'est justement le fait de laisser l'autre libre
car aime t'on indéfiniment quelqu'un de triste,
Qui s' efforce de nous montrer son mécontentement quant à la tournure de la situation.

(ça n'a rien a voir mais :dis je me demande si c'était toi qui avais écris Supernova?)
Loriane
Posté le: 11-10-2018 17:55  Mis à jour: 11-10-2018 17:55
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9079
 Re: Qu'en est-il de nous?
Oui astre, il est vrai que notre propre expérience des souffrances de l'âme ne peut servir à d'autre.
Nous voudrions parfois leur donner le baume qui console mais nous naviguons chacun enfermé sur notre propre planète.
Leur tristesse est leur propre leçon de vie qui leur apprendra le goût du bonheur.
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
44 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 44

Plus ...